Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

Apprendre au chien à rester au panier

Le 2015-06-29 PAR 5 (463 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

Pour éduquer son chien à rester dans son panier, on utilise, en grande majorité, les ordres comme "A ta place" ou "Au panier" ou encore "Coucher panier". Il est possible aussi de décliner ces ordres avec un mot au choix, plus simple, plus directe, d'une autre langue s'il le faut. Peu importe au final le terme employé, le but étant qu'il soit concis et précis pour tout le monde. Sachant que le chien mémorise la relation entre l'action à faire et le moment où le mot est employé. A noter que l'on préfère, la plupart du temps, employer des ordres à une seul syllabe pour éviter tout malentendu et surtout parce qu'ils sont plus facile à placer sur un instant T qui représente souvent à peine quelques seconde.

Pourquoi lui apprendre à aller au panier ?

L'ordre "panier" ou "ta place" est considéré comme étant un ordre secondaire de l'éducation canine. Une fois appris, il permet au maître d'avoir un contrôle à distance sur son chien, en envoyant son chien à sa place pour l'éloigner de quelque chose / quelqu'un. C'est aussi une méthode de punition douce pour le chien qui le réprime en l'excluant du groupe. Ou encore, une façon de l'aider à se canaliser, lorsqu'il est, par exemple trop excité juste avant de sortir en balade; ce qui revient, dans ce cas précis, à sanctionner une attitude non désirable (l'excitation) et favoriser la bonne attitude (attendre qu'il soit calme pour sortir). Ceci marche aussi pour les chiens qui sont trop anxieux ou nerveux. Outre la punition, le panier est avant tout un lieu sécurisé, un lieu confortable où le chien se sent chez lui et à l'abri. C'est pourquoi, envoyer son chien au panier permet d'éviter la morsure des chiens peureux, anxieux ou nerveux à l'idée d'une présence étrangère. À noter que ces chiens ont généralement besoin d'un panier en forme de tipi, voir carrément une caisse de transport pour les chiens de grande taille. Mais il est important de signaler que plus le chien se sentira à l'abri dans son panier plus il y a des chances qu'il devienne agressif si son entourage ne respect pas sa zone de tolérance. À éviter donc en cas de présence d'enfant en bas-âge.

comparer son assurance chien

Les exercices pour apprendre au chien "panier"

Avant de dresser son chien à aller au panier, il faut s'assurer que le dit-panier soit suffisamment confortable pour lui, ni trop petit, ni trop grand. Faute de quoi, l'animal choisira un endroit plus approprié pour lui (et pas forcement pour son maître) comme le canapé ! On recommande également de faire attention à l'endroit où placer la corbeille du chien. On évite les zones de courant d'air, on évite les zones de passage, mais aussi les zones trop hautes, trop bruyantes. Enfin, on s'arrange pour que le type et la forme du panier soient adaptés aux besoins du chien.

Il existe différente méthodes d'apprentissage, la première toute simple consiste à féliciter l'animal et l'encourager à rester dans son panier, tout en lui donnant l'ordre adéquat :

  • Le maître attache son chien en laisse, puis le conduit jusque devant le panier
  • Si le chien entre spontanément dans le panier, dire "panier" et félicitez-le au moyen d'une friandise / une caresse
  • Mettre son jouet préféré, ou à défaut une friandise, sur le coussin
  • Dès lors que l'animal a mis les quatre pattes dans le panier, dire "Panier".
  • Encouragez-le à y rester en jouant avec lui, en le caressant.

Une autre méthode, toujours avec une friandise, consiste à conduire l'animal avec la friandise jusqu'au panier, et l'y maintenir sur place.

  • Le maître montre la friandise au chien (de préférence une friandise qu'il affectionne particulièrement), puis la cache dans sa main, paume fermée
  • Le maître fait sentir sa main toujours fermée au chien, qui va immédiatement essayer de manger la friandise et donc par gourmandise suivre la trajectoire de la main.
  • Le maître dirige alors sa main jusqu'au panier pour y emmener le chien; Une fois les 4 pattes sur dans la couche dire "panier" et libérer la friandise; Ne pas hésiter à le féliciter avec un "c'est bien", le caresser en plus de la friandise. Ceci pour le maintenir le plus longtemps possible.

Si vous avez un chien qui adore ses jouets et démarre au quart de tour dès que vous en saisissez un, alors cette méthode peut s'avérer très efficace aussi. Elle consiste à lancer le jouet directement dans le panier du chien, puis lorsque celui-ci ira le récupérer, le maintenir le plus longtemps possible sur place

  • Le maître effectue quelques lancés avec son chien, à proximité du panier
  • Au bout de 3 lancés (bien avant que le chien ne se fatigue / lasse), le maître lance le jouet dans son panier, qui pour faciliter la suite de l'exercice, doit être relativement proche de lui
  • Lorsque le chien met les 4 pieds dans le panier, et avant que celui-ci ne ressorte avec, dire "Panier".
  • Maintenir l'animal dans le panier en l'y rappelant avec la laisse ou en le caressant, en jouant avec lui

Quelques soit la méthode employée, si le chien, préalablement attaché, sort aussitôt du panier, il est possible de le ramener à l'intérieur de la couche avec la laisse puis une fois dedans "Panier, c'est bien" et le caresser. Renouveler l'exercice entre 5 et 10 fois selon la patience du chien, le but étant de lui apprendre à y rester de plus en plus longtemps possible, à chaque fois, puis laissez-le s'amuser librement.

Envoyer son chien au panier à distance

Une fois que le chien à bien compris ce qu'est le panier, et qu'il y va avec plaisir, vous pouvez passer à l'étape suivante qui consiste à envoyer son chien à la couche (et faire en sorte qu'il y reste). Votre chien ayant déjà bien assimiler l'ordre panier, il ne lui faudra pas beaucoup de temps pour comprendre cet exercice. Généralement, par commodité, cet ordre est associé à un geste de la main, qui indexe levé, part de son corps pour aller pointer la couche, indiquant ainsi au chien la direction à prendre illico presto. A noter, qu'il est tout à fait possible - mais non obligatoire - pour chaque exercice d’éducation d'allier l'ordre à un geste de la main ou du pied, très pratique pour les chiens sourds par exemple ou tout simplement pour renforcer un ordre.

  • Se munir de friandise et indiquer au chien l'ordre "panier", une fois à l'intérieur félicitez-le d'une caresse
  • Éloignez-vous d'un pas en arrière, rappelez le chien à vous, puis indiquez-lui "panier" avec le geste de la main. Réitérez quelque fois s'il ne semble pas comprendre ou à défaut rapprochez-vous légèrement.
  • Une fois dans la panier, dites "Panier", "C'est bien". Caressez-le, jouer avec lui, et renouveler l'exercice en reculant progressivement.
appprendre au chien à rester au panier
Le panier du chien est à la fois un lieu de couchage, mais aussi un lieu de refuge.

Faire en sorte que son chien reste dans son panier

Il y a deux façons d'indiquer au chien de rester sans son panier. La première, consiste au moment de l'apprentissage de l'ordre "panier", d’interdire le chien de sortir de son panier, en le rappelant à l'intérieur avec la laisse et en jouant avec lui. Avec le temps et au fil des exercices, l'animal va rester de plus en plus longtemps. Puis se reculer et dire "Aller" ou "Viens" en tapant sur ses genoux, ce qui sera à ce moment-là assimilé à une autorisation de sortir du panier.

Seulement, bien que fonctionnelle, cette technique d'apprentissage risque d'être très aléatoire, car vous ne serez pas toujours à côté pour lui donner l'ordre de sortir de son panier. Notamment, la première confusion va être lorsque l'animal va se coucher de lui-même dans le panier et qui ne saura pas si oui ou non il doit attendre la permission pour en sortir. S'il en sort, sans autorisation, cela peut alors compromettre l'autorité du maître et l'inciter à déroger les autres règles.

Par conséquent, il est préférable dans ces conditions d'ajouter un ordre supplémentaire qui consiste à dire au chien de ne pas bouger. En effet, c'est beaucoup plus clair et plus sain dans l'esprit du chien de lui indiquer "panier" suivit d'un "pas bouger". Ainsi à ce moment-là, il sait parfaitement qu'il doit y rester et ne pas en sortir tant que le maître n'en a pas donner l'ordre. Cela peut s'avérer particulièrement utile lorsqu'on reçoit des visiteurs par exemple.

Quelques erreurs à ne pas commettre

Finalement, on donne ici les grandes lignes à suivre dans l'éducation à l'ordre panier, mais c'est surtout le maître qui va devoir apprendre à se faire confiance, s'adapter et réagir en fonction du comportement et des réactions de son chien. Cependant, il y a des choses que le maître ne doit absolument pas faire s'il veut s'assurer de réussir :

  • Ne pas insister / obliger le chien à rester dans son panier : lorsque le chien arrive et qu'il met ses 4 pattes dans le panier, le maître donne l'ordre "panier"; Mais certain chien peuvent ne pas se sentir à l'aise et bloquer devant le panier ou vouloir à tout prix en sortir. Dans ces conditions, on peut tenter avec la laisse de lui faire comprendre qu'il peut marcher sur son coussin et / ou y rester mais si vraiment il ne veut pas, ce n'est pas la peine d'insister. Ici, seuls la persévérance, les exercices et les récompenses donneront suffisamment confiance au chien pour qu'il reste dans son panier.
  • Ne pas attacher son chien en laisse : quoi de pire que d'essayer d'apprendre un exercice à son chien (quel qu'il soit) et finalement se retrouver à faire une course-poursuite avec lui parce qu'il aura tenter de sortir du panier ? Pour éviter que les séances virent au cauchemars, on attache toujours son chien à une courte laisse si l'exercice est en intérieur et longue laisse s'il se déroule à l'extérieur.
  • Ne pas s’énerver / crier après lui : si le maître vient à s’énerver ou crier pour une quelconque raison, c'est que quelque part il y a eu une erreur, généralement de la part du maître. Par conséquent, il est totalement inutile de s’énerver ou de crier après l'animal, au contraire, il vaut mieux se reprendre, réfléchir et essayer de trouver pourquoi le chien n'a pas compris. De plus, il est important de signaler qu'un animal sensible pourrait très mal prendre la colère du chien, et perdre confiance en son maître, voir devenir méfiant. Or c'est contre productif puisque l'éducation du chien (méthode douce) c'est avant tout une histoire de confiance. Moralité : si la colère montent, reprenez-vous, cherchez pourquoi ça ne va pas, ou laisser tomber et reprenez l'exercice plus tard à tête reposés.
  • Choisir le bon moment : cela coule de source mais c'est bon de le rappeler aussi, il faut observer son chien et faire en sorte de choisir le bon moment pour lui proposer une séance d'éducation. Inutile d'aller le déranger s'il est en train de dormir, ou de manger.

Quelques règles à respecter au sujet du panier

Au sujet du panier du chien il y a bien entendu quelques règles à respecter pour que cet endroit reste toujours un coin agréable et positif aux yeux du chien :

  • Son panier, c'est son panier : Le panier du chien est un lieu de couchage, de détente, de refuge. En d'autre terme, le chien doit pouvoir y aller à son aise, et ne pas être bloqué pour une quelconque raison. Les enfants doivent également apprendre à respecter cette zone et ne pas aller s'y coucher dedans avec, ou, à la place du chien.
  • Respecter son refuge : lorsque le chien va se coucher dans son panier, pour s'y reposer ou pour s'y réfugier par crainte, le maître ou tout autre personne doit l'y laisser et ne pas chercher à la sortir de force, au risque de se faire mordre. Ceci est d'autant plus vrai pour les chiens anxieux / peureux qui se sentant coincé vont montrer les dents et croquer.
  • Une panier confortable : si vous voulez que votre chien reste dans son panier, la meilleur solution reste encore de lui faire un panier confortable : adapté à sa taille, isolé du sol, avec un coussin, des jouets si besoin - surtout pour les jeunes chiots et bien placé.

Comment faire pour que le chiot reste au panier les premières nuits ?

Ce cas est assez délicat, les premières nuits pour les chiots sont assez perturbant. Ils quittent leurs nichées, leur frères et sœurs, ainsi que leur mamans et leur maîtres. Ils quittent leur odeurs, leur repère, leur habitacles pour se retrouver dans un lieu totalement inconnu. Avouer qu'il y de quoi être perturbé. Ainsi, en milieu de journée des nouveau stimuli pour l'accaparer, l'occuper, mais le soir venu, il se retrouve tout seul, placé dans ce qui semble être son panier mais sans aucun repère. Seul, dans le noir, le silence, le chiot va se mettre à pleurer et se diriger vers là ou il y a d'autres personnes, c'est à dire ces nouveaux maîtres. Si la porte de la chambre du maître est ouverte, il va venir s'installer confortablement à proximité, pour se rassurer. Cependant, ceci est une mauvaise habitude à prendre, même si les premières nuits il peut être placé non loin du lit, il faut qu'il trouve le plus rapidement possible ses repères et son lieu de couchage. C'est pourquoi, on recommande très fortement de ne pas céder au pleurs les premières nuits. Très vite la situation reviendra à la normal, les pleurs cesseront car le chien est un animal qui s'adapte très facilement à son nouvel environnement.

Toutefois, il est possible de faire en sorte que cette transition entre l'ancienne et la nouvelle famille se fasse le plus en douceur possible. Notamment, une semaine avant l'adoption du chien, la futur famille peut donner aux anciennes maître le coussin qui servira de couchage. Ainsi ce derniers s’imprégnera de l'odeur de la niché et permettra au chiot d'avoir quand même quelque repère. Il est possible également, lors des premières nuit, de glisser sous le panier du chiot un ancien réveil (ceux à tic tac) avec une bouillotte qui symboliseront la mère et les battements du cœur (idéal pour les très jeunes). Enfin, pour casser ce silence pesant, le maître peut également envisager de laisser une petite radio allumé les premières nuits voir la télé selon l'endroit ou se situe son lieu de couchage.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Apprendre à son chien l'ordre debout pas bouger
Apprendre à son chien l'ordre debout pas bouger
Apprendre à votre chien l'ordre pas bouger
Apprendre à votre chien l'ordre pas bouger
3 façons d'apprendre le coucher au chien
3 façons d'apprendre le coucher au chien
Apprendre l'ordre assis à son chien
Apprendre l'ordre assis à son chien
Apprendre au chien la marche au pied
Apprendre au chien la marche au pied
Apprendre au chien l'ordre donne ou lâche
Apprendre au chien l'ordre donne ou lâche
Apprendre à son chien à rester seul
Apprendre à son chien à rester seul
Education Apprendre à son chien l'ordre à ta place
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies