Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

La coccidiose chez le chien

Le 2012-11-10 PAR 4 (223 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

La coccidiose est une infection parasitaire (parasitose) causée par des organismes unicellulaires de la classe des protistes coccidie qui se logent dans l'intestin. Cette infection peut dans certain cas être transmise à l'homme en cas de présence de Cryptosporidium.
Elle se transmet par voie oro-fécale et se manifeste par des diarrhées chroniques parfois sanguinolentes. Ces organismes se multiplient dans le tube digestif des chiens et des chats, le plus souvent chez les animaux de moins de six mois, chez les adultes immunodéprimés ou tout animal stressé (changement de propriétaire, autre maladie) et peuvent entraîner la mort. Toutes les races de chiens peuvent être atteintes.

Les coccidies rencontrées communément chez le chien :

  • Isospora (I. canis et I. ohioensis), spécifiques aux chiens
  • Eimeria pour les chiens qui consomment de la volaille ou qui vivent à leur proximité
  • Sarcosporidies pour les chiens qui consomment de la viande crue parasitée
  • Cryptosporidies pour les chiens sujets immunodéficients ou de jeunes animaux ( ne possède aucun traitement spécifique).
Quelle que soit l’espèce à l’origine de la maladie, on parle de coccidiose. Le chiot développera progressivement une immunité naturelle contre les coccidies. L’adulte en hébergera dans son tube digestif, excrètera des kystes dans ses selles sans exprimer de symptômes

Comment reconnaitre une coccidiose?

Les signes cliniques dépendent de l'espèce du protozoaire, de l'ampleur de l'infestation et des lésions provoquées. D'une manière générale nous pouvons trouver les symptômes suivants :

  • la diarrhée chargée de mucus ou de sang
  • de l'anémie
  • la déshydratation
  • les vomissements
  • hémorragies
  • trouble nerveux
  • des douleurs à la palpation de l'abdomen peuvent se faire ressentir

La transmission se fait par ingestion de la forme infestant du parasite, présente dans le milieu extérieur ou sur les poils maternels. Le sevrage, par la diminution de l'apport lactée semble être le déclencheur de l'expression clinique de cette parasitose, entrainant un retard de croissance provisoire et réversible. Vers l'âge de 4 à 5 semaines, le chiot peut perdre l'appétit et avoir des selles moulées mais coiffées de mucus avec parfois un peu de sang ou des selles avec un aspect collant et caoutchouteux
Seul une visite chez votre vétérinaire pourra établir un diagnostic précis, notamment avec un examen coprologique minutieux.

comparer son assurance chien

Comment soigner une coccidiose?

Certains vétérinaires recommandent de ne pas abuser de traitements qui pourraient ralentir ou empêcher l'installation d'une immunité naturelle.
Il faut rappeler que le stress joue un rôle déterminant dans le développement de la maladie. Il arrive parfois qu’un chiot apparemment sain, développe plusieurs jours après le changement de propriétaire une diarrhée donnant lieu au diagnostic de coccidiose. Si la pathologie se développe moins de quinze jours après son arrivée dans ce nouveau lieu, cela signifie qu’il était déjà contaminé à l’élevage –incubation de 13 jours environ-. Si au contraire la maladie se développe plusieurs semaines ou mois après, le chiot s’est plus probablement contaminé chez son nouveau propriétaire.
La coccidiose est fort heureusement curable. Les molécules telles que la sulfadimethoxine, l’association trimethoprime-sulfadiazine ou l’amprolium sont connues pour leur efficacité tant curative que préventive sur les coccidies. Leur action inhibe les capacités de multiplication du parasite mais ne les tue pas : l’élimination des coccidies du tube digestif est donc longue. Cependant en bloquant la multiplication du parasite, elles permettent au chiot de développer sa propre immunité naturelle et d’éliminer le protozoaire.
Un traitement de cinq jours constitue un minimum ; votre vétérinaire l’adaptera selon les besoins spécifiques de chaque individu.
Traitement diététique que l'on peut intégrer à l'alimentation

  • argiles (zéolite, smectite, kaolin)
  • levures
  • ferments lactiques

Comment éviter une coccidiose?

Comme la coccidiose est transmise par les selles d’animaux, il est indispensable de maintenir une hygiène rigoureuse. Toutes les selles devront être soigneusement éliminées et il faudra veiller à ce que les aliments et l’abreuvement ne puissent pas être souillés par les matières fécales. Le nettoyage à grande eau et surtout l’utilisation de désinfectants efficaces (solution ammoniaquée à 10% par exemple) ou de la vapeur d’eau est nécessaire. On procèdera à l’incinération des matières contaminantes. A l’inverse, les coccidies résistent au gel.
Les souris, insectes et autres rongeurs peuvent véhiculer des coccidies : leur élimination est donc indispensable.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

La leptospirose :diagnostic, symptôme et traitement
La leptospirose :diagnostic, symptôme et traitement
La piroplasmose
La piroplasmose
La rage du chien : diagnostic, symptôme et traitement
La rage du chien : diagnostic, symptôme et traitement
La toux du chenil chez le chien
La toux du chenil chez le chien
La dirofilariose chez le chien
La dirofilariose chez le chien
La parvovirose chez le chien
La parvovirose chez le chien
La borréliose ou maladie de Lyme chez le chien
La borréliose ou maladie de Lyme chez le chien
La maladie de Carré chez le chien
La maladie de Carré chez le chien
Toutes les maladies contagieuses du chien La coccidiose chez le chien
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies