Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

Gestation de la chienne semaine après semaine

Le 2015-07-18 PAR 4 (414 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

Pour calculer la gestation de la chienne semaine après semaine, le premier jour de grossesse correspondra au jour d'ovulation. Si on se réfère à la date d'ovulation, la durée réelle de gestation est de 63 jours fixe à plus ou moins 1 jours. En revanche, si on se base sur le jour de saillie, la durée de gestation peut être très variable (en 57 et 70 jours).

En effet, chez le chien les chaleurs peuvent durer de 3 jours à 3 semaines en fonction des races de chien.

    On compte en moyenne deux semaines de chaleur :
  • La première semaine correspond aux écoulements (durant cette période, elle a des pertes "abondante" et refuse le mâle)
  • La seconde indique la période de fécondation : les pertes sont minimes et la femelle se donne aux mâles.

De plus, les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu'à 7 jours dans le tractus génital de la femelle. Ainsi, si le chien s'accouple en début de période féconde, la durée apparente de gestation augmente et le nombre de petit à naître diminue ( car le nombre de spermatozoïdes vivant au moment de la fécondation est plus faible).

Autre point, sans doute le plus important, à moins d'un suivi très rigoureux du taux de progestérone plasmatique durant les chaleurs, il est pratiquement impossible de connaitre la date d'ovulation de la chienne.
Cependant, toutes les chiennes, quelque soit la race, la taille, le poids, ont une durée de gestation de 63 jours à partir du jour d'ovulation. C'est sur cette donnée que nous allons nous basé pour décrire l'évolution de la gestation de la chienne semaine après semaine.

De J1 à J7 : début de gestation de la chienne

Durant la semaine 1 de grossesse, rien ne laisse encore présager une grossesse. D'ailleurs, à moins qu'elle soit programmée, intentionnelle et rigoureusement suivie, ce qui est normalement le cas chez les éleveurs, le maître du chien n'est à ce stade, pas en mesure de deviner que sa chienne est gestante.

D'un point de vue physiologique : la rencontre entre les spermatozoïdes et les ovules va déclencher le développement embryonnaire puis fœtal des futurs chiots. C'est pourquoi, cette phase, plus communément appelé fécondation, correspond au jour 1 de la semaine 1 de gestation. Après avoir été fécondé, le zygote (cellule initial de tout être vivant) subit des divisions successives pour atteindre le stade de morula (entre 16 et 32 cellules) 10 jours plus tard.
Durant cette semaine 1, le zygote va progressivement migrer vers la corne utérine ( cette étape dure en moyenne 7 à 10 jours).

A ce niveau de la grossesse, il n'est pas encore possible d'observer des signes / symptômes. Le chien se comporte normalement, comme c'était le cas la veille. C'est pourquoi, la grossesse est difficilement perceptible la première semaine.

En revanche, pour les propriétaires qui ont vu leur chienne s'accoupler : si la gestation n'est pas désirée, il est possible de faire avorter la chienne. Ceci est une sage décision pour permettre aux chiens de refuge de trouver un adoptant. Enfin, sachez qu'il est possible de faire stériliser sa chienne, afin de la préserver de toutes grossesses inutiles et des maladies. A noter que l'avortement et la stérilisation peuvent être réaliser en même temps, ceci évitera de faire une anesthésie de plus.

comparer son assurance chien

De J8 à J14 : la grossesse se poursuit

Durant cette semaine 2, le zygote arrive au terme de sa migration vers la corne utérine et entame sa descente vers l'utérus tandis qu'il continue à se diviser pour former le blastocyste - signifiant bourgeon de vessie en grec - dans lequel coexiste des cellules extra-embryonnaire (pour le codon ombilical ou le placenta), et, des cellules de masses internes destinées au développement du futur chiot.

En ce qui concerne la chienne en elle-même, toujours aucun signe de gestation. Le comportement est inchangé, elle n'a d'ailleurs pas conscience elle-même qu'elle va bientôt vivre un grand bouleversement hormonal et physiologique. Cette période de mise en place peut sembler long pour le maître du chien, surtout si on compare avec une grossesse chez la femme, mais pourtant en quelques jours tout va s'accelerer. N'oublions pas qu' elle va mettre au monde une portée de chiot en l'espace de deux mois et quelques jours !

C'est encore le moment de réfléchir à ce que provoque la naissance d'une portée chiot. Etes vous prêt, par exemple, à assumer l'allaitement artificiel des chiots, et vous lever plusieurs fois par nuit, si jamais la mère n'est pas en mesure de suivre ? Sans oublier l'engagement financier entre les vermifuges, les vaccins, les croquettes... Etes vous prêt à surveiller, nettoyer, gérer ces petits êtres aux quotidiens ? Car si la mère allaite, et veille sur ces petites, il est possible aussi qu'elle se sente fatigué et dans ce cas ce sera à vous de prendre le relais ou de l'aider au maximum.

De J15 à J21 : modification du comportement du chien en gestation

C'est en cette semaine 3 de gestation de la chienne, que les choses vont commencer à se bousculer. Profitez encore de ces quelques jours de tranquillité avec la chienne, car très vite de nombreuses modifications vont se mettre en place, et une nouvelle vie s'installera, pour le chien mais aussi pour vous.

Entre le 16ème et le 18ème jour de gestation, le trophoblaste (cellule qui entoure le blastocyste) s'implante dans la muqueuse utérine : c'est la nidation. Cette étape marque le début de la seconde phase de gestation : la période embryonnaire. C'est le moment ou l'embryon va se former pour devenir un futur chiot tandis que parallèlement le placenta se met en place pour accueillir, protéger et transmettre les nutriments au futur petits.
D'ailleurs, ils vont pousser à une vitesse folle car au 20ème jour de gestation ( soit 2 à 4 jours seulement après la nidation), les embryons mesureront 10 mm !

Au niveau de la chienne, certains maîtres peuvent remarquer / sentir une différence dans le comportement de leur louloute, et reconnaître les signes d'une chienne gestante. Elle peut être plus affectueuse ou au contraire plus agressive et plus ou moins affamé selon son état de départ. Mais, s'il n'y a pas eu de suivi de gestation depuis le début, et donc incertitude, il faut attendre encore quelques jours avant de pouvoir faire passer des examens à la chienne afin de confirmer ou non un début de grossesse. Pour l'instant, l'embryon est encore trop petit pour que les techniques médicales quelles qu'elles soient, puissent donner un résultat fiable. Notons qu'en cas d'urgence il est possible de réaliser une échographie à partir du 18ème jour de gestation où le vétérinaire expérimenté pourra peut-être visualiser les vésicules embryonnaires, signe que la chienne est gestante - cependant, la plupart du temps ils sont difficiles à échographier et le vétérinaire recommande une contre visite à J25. C'est pourquoi, il est préférable d'attendre le meilleur moment pour emmener son chien chez le veto, car même en cas d'avortement il faudra attendre d'avoir la confirmation qu'elle est bien enceinte.

En revanche, c'est le moment de commencer à fractionner les repas en deux (matin et soir), tout en conservant la même alimentation (pour l'instant) pour les chiennes en bonne santé. Pour les chiennes ayant déjà la peau sur les os en début de grossesse il faut prévoir la mise en place d'une alimentation riche type croquette pour chiot et s'assurer qu'elle ne souffre pas de carence. A noter qu'il est possible de constater une perte d’appétit, mais celle-ci doit être temporaire et retrouvé à la semaine 5 de gestation.

Echographie d'une chienne en gestation Echographie représentant une chienne en gestation. Cette écho à réaliser entre J25 et J30, permet de mettre le point sur le bon déroulement de la gestation et d'estimer une date de mise bas.

S4 de J22 à J28 : Félicitation elle est gestante !

C'est au cours de cette semaine 4 que vous aller enfin pouvoir vous assurer qu'il ne s'agit pas d'une grossesse nerveuse mais que la chienne est bel et bien gestante. Cependant, à ce stade, il ne sera pas encore possible de connaître le nombre de petit attendu, même si une estimation est envisageable par les vétérinaires les plus expérimentés. A noter que dans 60% des cas, cette estimation est erroné, souvent à la baisse, en particulier sur les chiennes de grandes tailles.

En effet, à partir de J25, l'échographie est la technique médicale utilisé la plus fiable pour évaluer le bon déroulement de la gestation. Il existe également la palpation abdominale reconnu pour être très aléatoire car les "points durs" peuvent représenter autre chose que le développement du futur chiot. La piqûre de relaxine, cependant cette dernière doit être faite en deux fois pour confirmer ou infirmer les résultats de la première si celle-ci est négative. La prise de sang à partir du 30ièm jours qui ne fait que confirmer ou infirmer s'il y a grossesse ou non. Et la radiographie, qui elle ne peut être faite qu'à partir du moment ou les os des chiots s'opacifient (soit à 40 jours) sinon rien n'en ressort. Reste donc, l'échographie réalisable à partir du 20ièm jours, mais qui donne de meilleurs résultat dès le 25ième. On y voit les ampoules fœtales contenant un embryon d'environ 14mm, des membres qui commencent à se dessiner, ainsi que les mouvements cardiaques mais pas encore les bruits qui eux seront perceptibles seulement 15 jours avant la mise bas. En outre, le grand bonus de cette échographie, c'est qu'elle va permettre de savoir à quel stade de gestation se situent les futurs chiots et d'évaluer ensuite la date de mise bas. Lors de votre visite chez le vétérinaire, profitez-en pour prendre le nécessaire en vermifuge et anti-puce, adapté pour les chiennes gestante et chiots. Ils ne seront pas a administrer maintenant, mais à la fin de la 6èm semaine de gestation.

Concernant l'évolution chez les chiennes, on constate que les mamelles commencent à se développer cette semaine, elles vont grossir, devenir dur et congestionner. Il est conseillé d'éviter de presser les mamelles dans l'unique but de savoir si du lait en ressort, car comme chez la femme, ce processus stimule la lactation qui va se mettre en place plus tôt que necessaire. Les femelles qui sont enceinte pour la première fois (les primipares) verront leur mamelles se developper qu'à partir de la semaine 5 de gestation, pas d’inquiétude à avoir donc.

D'un point de vue alimentation, plus les ampoules fœtales sont nombreuses / plus grosses, plus la capacité d'ingestion d'aliment diminue, tandis que l’appétit lui va en augmentant.C'est pourquoi pour répondre aux besoins de la chienne et lui permettre d'obtenir tous les éléments nutritifs nécessaires, on fractionne désormais ses repas en 3 et on augmente (cette semaine) sa ration de 10%. Par ailleurs, c'est le moment de commencer à changer progressivement l'alimentation et passer aux croquettes spéciales chiots - ceci pour toutes les chiennes. Alimentation qu'elles conserveront jusqu'au sevrage du chiot

.

De J29 à J35 : une gestation bien visible

En cette semaine 5 , on peut dire "c'est bon, c'est parti". La gestation de la chienne devient visible et évidente à l’œil nu, et l'évolution des futurs chiots va être de plus en plus rapide jusqu'à la mise bas. Rien qu'entre le premier et le derniers jours de cette semaine 5, l'embryon va passer de 19mm à 29mm, soit pousser de 1cm ! Les doigts des membres postérieurs sont distincts, les paupières se mettent en place, les organes génitaux se forment. Et l'embryon, qui a acquis les caractères externe de l'espèce, devient désormais un fœtus qui commence par ailleurs à bouger ! Cette semaine c'est le squelette, la vessie et l'estomac des futurs chiots, qui vont se mettre en place.

Face à ces grands changements, le chien doit avoir une activité physique restreintes. Son alimentation, 100% croquettes chiots maintenant, est encore augmentée de 10% cette semaine ( soit 20% en plus de sa ration d'avant gestation ). Les mamelles vont continuer à s'agrandir et il est possible de constater des écoulements vulvaires, ce qui est normal (à surveiller tout de même ).

Enfin, ils restent encore deux jours aux retardataires pour connaître la date de mise bas. Cette date est importante pour s'assurer du bon déroulement de la gestation et prendre toutes les précautions nécessaires quant à la mise en place d'un nid douillet et d'un espace destiné à l'allaitement et au developpement des futurs chiots. Au delà de J30, les études ont démontré que la précision de cette date diminuait beaucoup. Cependant, pour les maîtres qui ont une chienne gestante par accident, ils seront peut-être amené à réaliser deux échographies puisque la date d'ovulation (Date à partir de laquelle on compte 63 jours de gestation) de la chienne est inconnue. A ne pas confondre avec la date de saillie, qui, rappelons-le, donne une durée de gestation très aléatoire.

Chienne en gestation Voici une chienne en gestation (fin de cycle), sont ventre est "prêt à éclater", énorme, les mamelles gonflées. La position sur le ventre est la plus confortable à ce stade.

De J36 à J42 : une mois et demie de grossesse déjà !

A partir de la semaine 6 et ce jusqu'à la mise bas, les tissus du foetus vont grossir, la pigmentation, la croissance des poils, des griffes et du pavillon auriculaire, l'élongation du tronc et la différenciation sexuelle se mettent en place. En outre, durant cette semaine 6 de gestation, la formation du squelette, de la vessie et de l'estomac touche à leur fin. Le developpement se consacrera cette fois-ci aux yeux, aux reins, aux poumons, au foie et au cordon ombilical. Et à J38, notre futur chiot attendra rapidement la taille de 60mm (soit 6cm)!

En ce qui concerne le chien, on fractionne désormais les repas en 4 ou 5 rations et on augmente une dernière fois de 10% par rapport à la semaine 5 - soit une augmentation de 30% de son alimentation normale - et encore et toujours sous forme de croquette spécial chiot, plus riche en nutriment. Son activité physique doit rester modérer sans forcer, uniquement ce que l'animal ressent le besoin de faire. A noter qu'a partir de J40 les chiennes qui ne sont pas vermifugé doivent l'être (attention tout les vermifuges ne sont pas bon pendant la gestation), ceci pour limiter le risque de mort-fœtal ou mort post naissance lié aux parasites. Pensez également aux anti-puces.

Ils vous reste trois semaines devant vous pour préparer un coin pour la chienne, mais en réalité, il vaut mieux s'y prendre dès cette semaine pour permettre à la futur mère de prendre ses repères et ne pas être stressé par des nouveaux coussins / paniers. Plus elle s'y sentira à l'aise et en sécurité, plus il y a de chance qu'elle mettent bas directement dans la caisse prevue à cet effet.

De J43 à J49 : un mini chien et plus dans le ventre

En cette semaine 7, le développement du fœtus est bien avancé. Il mesure maintenant 86mm, ses poils poussent et des marques de couleur apparaissent.

Des bouleversements comportementaux chez le chien peuvent être observés, mais ne sont pas systématique. Entre autre, les symptômes les plus souvent rapporté font état d'une chienne abattue, d'une perte d’appétit et des pertes vaginales. Ces symptômes sont susceptibles d'être de plus en plus présent au fur et à mesure que l'on s'approche de la mise bas. En outre, on constate une chienne qui a tendance à s'agiter, s'isoler ou au contraire devenir beaucoup plus affectueuse et collante.

Côté santé, certaines chiennes peuvent souffrir d'anémie, et se sentir constamment essoufflé (position des chiots, nombre de petits). Le rythme cardiaque de la chienne augmente de 40% et la fréquence respiratoire est ainsi plus élevé. Ces signes sont totalement normaux, il n'y pas pas lieu de s'en inquiéter tant qu'ils ne sont pas présent en excès. Dans le cas contraire, une consultation chez le vétérinaire s'impose.

Radiographie d'une chienne en gestation La radiographie, à réalisé vers J50 permet de connaître le nombre de chien qu'attend la chienne, en comptant le nombre de colonne verterbral présent à la radio

De J49 à J55 : combien de chiots porte-t-elle ?

Si vous vous impatientez de savoir combien la chienne attend de petit, et bien ça-y-est c'est le moment de prendre rendez-vous avec le vétérinaire pour faire une radio ! A J45, le squelette des chiots a commencé à s'opacifier, et à partir de J50 ils deviennent suffisamment opaque pour être visible à la radiographie. En mesurant la colonne vertébral des petits,ainsi visible, le vétérinaire pourra confirmer la date de mise bas ou au besoin fournir une date beaucoup plus précise.
Avec une échographie vous pourrez également entendre le rythme cardiaque des chiots (et le vétérinaire évaluera si la gestation se déroule correctement), mais aussi et surtout constater le sexe des futurs chiots.. Attention car contrairement aux idées reçues, la radiographie ne permet pas, pour les futurs chiots, de juger de leur présentation à la mise bas car 10% se retourne la veille du terme.

Si ce n'est pas encore fait, il est temps de préparer un endroit tranquille pour la chienne, un parc et la lampe chauffante pour les petite. Enfin, gardez à proximité le numéro du vétérinaire, ainsi que l'adresse afin de vous y rendre avec la chienne en cas de problème. (Préparez éventuellement le véhicule aussi).

La fin de gestation approche, le ventre grossi de plus en plus, on a l'impression qu'il va "éclater". Les bébés bougent encore, moins par manque d'espace, mais toujours actifs.

De J56 à J62 : la fin de gestation approche

Tout au long de cette dernière semaine de gestation la chienne doit continuer à s'alimenter de façon fractionné en 4/5 repas. (toujours à +30%). Les petits fœtus mesurent désormais entre 16 et 17cm.

La semaine 9 marque la fin d'un long processus au cours duquel les embryons se sont developpé pour devenir des futurs chiots. Cette semaine risque d'etre chargé en émotions, en doute, en crainte, en peur tout ce qui passe par la tête. Est-ce le moment, pas le moment ?? Comment savoir si la chienne va mettre bas ?
Généralement la gestation dure 63 jours à plus ou moins un jours et ce delai se respecte assez sauf pour les races de chien géante et celle trop petite.

Néanmoins, ne paniquez pas, car votre chienne le ressentira. A titre informatifs, voici les signes d'une mise bas imminente et le nécessaire pour bien se préparer à la mise bas de la chienne.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Quel vermifuge pendant la gestation
Quel vermifuge pendant la gestation
Les signes d'une mise bas imminente
Les signes d'une mise bas imminente
Comment savoir si ma chienne est gestante
Comment savoir si ma chienne est gestante
Faut-il faire une portée à sa chienne ?
Faut-il faire une portée à sa chienne ?
Comment se passe la mise bas ?
Comment se passe la mise bas ?
Les étapes de la mise bas chez la chienne
Les étapes de la mise bas chez la chienne
La gestation de la chienne en bref
La gestation de la chienne en bref
Gestation de la chienne => signe, durée, suivi et mise bas gestation de la chienne semaine après semaine
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies