Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

Les chaleurs silencieuses chez la chienne

Le 2016-11-18 PAR 0 (0 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

    Chaleur silencieuse ou fausse chaleur, ATTENTION !
  • Si vous savez que votre chienne doit avoir ses chaleurs, mais qu'il n'y a toujours aucun signe après 2 mois de retard…
  • Si votre chienne se fait courser par les mâles sans raison apparente

Alors, il y a des chances que les chaleurs silencieuses vous concerne. Et détrompez-vous, car ce phénomène est assez courant chez les canidés

Les chaleurs silencieuses : qu’est-ce que c’est ?

    Lorsqu’il s’agit des chaleurs de la chienne, vous êtes sûrement habitués à des signes très visibles
  • une augmentation de la vulve
  • des saignements
  • une modification comportemental

Mais là, RIEN, nada, quedalle....du moins en apparence....

Contrairement aux chaleurs normales, les chaleurs silencieuses ne donnent aucun signe clinique.

Imaginez-vous que même les mâles peuvent passer à côté d'une chienne ayant des chaleurs silencieuses sans rien sentir.

C’est ce silence qui pose un vrai problème parce que malgrès tout, le système reproducteur reste fonctionnel et la chienne peut quand même avoir une gestation !

    C'est problèmatique :
  • si vous êtes eleveurs, car vous pouvez passez à côté de la date de saillie
  • si vous êtes particulier, car votre chienne peut faire une grossesse à votre insu
comparer son assurance chien

Les individus les plus concernés

Toutes les chiennes peuvent avoir des chaleurs silencieuses. C’est un phénomène qui n’est pas réservé à une ou quelques catégories de chienne seulement. Mais elles sont plutôt fréquentes chez certaines qui sont dans les cas suivants :

  • Chez les jeunes chiennes qui viennent d’atteindre leur âge de puberté et qui ont leurs premières chaleurs. Souvent les propriétaires se plaignent que les premières chaleurs tardent à venir. Il est vrai que leur première apparition dépend de chaque chienne, mais les chaleurs silencieuses sont aussi fréquentes les jeunes chiennes.
  • Les chiennes reproductrices
  • Les toutous plus âgés peuvent aussi avoir ce type de chaleurs tout en ayant un cycle ovarien toujours normal.

Ne pensez pas que votre chienne est trop âgée pour avoir encore des chaleurs et que son absence est normale. La situation est différente pour une femme et une chienne. La ménopause n’existe pas chez nos compagnons. Si elle a un retard, il faut prendre en compte que cela peut s’agir de chaleurs silencieuses. Il en est de même pour les jeunes qui entrent pour la première fois dans cette phase. Si vous suspectez des premières chaleurs trop tardives, il faut y penser. C’est important, car elle peut tomber enceinte à ce moment et les risques de dystocie sont élevés. Si vous ne voulez pas qu’elle soit gestante, vous pouvez aussi prévoir la contraception canine.

Que se passe-t-il dans l’appareil reproducteur de votre chienne ?

Il ne faut pas se méprendre à ce sujet. Des chaleurs silencieuses ne montrent pas de signes extérieurs, mais cela ne veut pas dire qu’il ne se passe rien dans l’appareil reproducteur de votre chienne. C’est la que le piège se situe. Si vous voulez une saillie, vous ne pourrez rien faire, car vous attendez sûrement les signes annonciateurs. Si votre loulou a l’habitude de gambader dans le jardin, il peut y avoir un accouplement, mais malheureusement, pas avec celui que vous aurez souhaité.

Si vous n’avez pas encore prévu de faire reproduire votre chienne, le risque est qu’elle tombe enceinte. Vous devez savoir que même avec des chaleurs silencieuses, il y a toujours de l’activité à l’intérieur. Les follicules se développent normalement sur la surface des ovaires. L’ovulation se déroule sans problème. À l’intérieur, le cycle est donc tout à fait normal. Seuls les signes extérieurs ne se manifestent pas pour vous annoncer que votre compagnon a ses chaleurs.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Il ne faut pas se réjouir lorsque votre chienne n’a pas ses chaleurs au moment où elle doit les avoir. C’est là que réside toute l’importance de tenir un calendrier. Vous évitez les soucis cités plus haut. La question que posent fréquemment les propriétaires est : « quand faut-il suspecter des chaleurs silencieuses ? » Comme il n’y a aucun signe, c’est assez difficile. Cependant, vous devez être aux aguets dès qu’elle a un retard de plus de deux mois. Sachez que chez nos amis, les absences complètes de chaleurs sont très rares, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de signes extérieurs et aucune activité ovarienne. Vous pouvez aussi le suspecter si elle a une absence de chaleurs en apparence, mais des mâles la poursuivent. En effet, ils sont capables de détecter la moindre odeur même s’il n’y a pas de signes.

Les origines de ces chaleurs silencieuses

Les chaleurs silencieuses peuvent avoir plusieurs origines. Si votre chienne est dans un tel cas, c’est peut-être dû à :

  • Un anoestrus prolongé : il s’agit d’une absence de chaleurs pendant une longue période. L’anoestrus correspond à la phase de repos des activités sexuelles, plus rien ne se passe dans l’appareil reproducteur.
  • Les kystes ovariens : leur présence peut modifier le cycle d’une chienne. Il peut être plus court ou au contraire être plus long.
  • Un besoin d’économies d’énergie : après une maladie, ou à cause d’une perte de poids, l’organisme demande beaucoup de repos. Pour pallier ce manque, il fait une économie d’énergie. Il faut savoir que les chaleurs demandent beaucoup d’efforts. Elles deviennent silencieuses pour réduire l’énergie consommée.

Si vous pensez être concerné par les chaleurs silencieuses, une petite visite chez votre vétérinaire s'impose. Il procédera à un bilan afin d'examiner la cause de ce déréglement et une prise de sang pour confirmer ou non les fausses chaleurs grâce au taux de progesterone. Mais si vous ne voulez pas être stressé par les chaleurs silencieuses ou par les chaleurs en général, sachez qu'il existe un moyen efficace de l’interrompre : la stérilisation.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les chaleurs chez la chienne : durée, cycle et comportement
Les chaleurs chez la chienne : durée, cycle et comportement
Contraception canine chez la chienne : injection d'hormone, pilule et prix
Contraception canine chez la chienne : injection d'hormone, pilule et prix
L'importance du suivi de chaleur pour réussir la saillie
L'importance du suivi de chaleur pour réussir la saillie
Les chaleurs chez la chienne Les chaleurs silencieuses chez la chienne
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies