Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

L'allaitement chez la chienne

Le 2013-05-23 PAR 4 (205 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

Votre chienne vient de mettre bas ? 8 chiots grouillent devant ses mamelles? C'est là que s'installe automatiquement et naturellement la lactation. Combien de temps dure la lactation? Pourquoi la mère lèche son chiot pendant la lactation? Comment nourrir sa mère et quelle sont les besoins nutritifs d'une chienne allaitante?

Durée de l'allaitement

L'allaitement chez la chienne dure 7 semaines. Lors des premières heures de vie des chiots, le lait correspond en fait à du collostrum. Faible en quantité mais beaucoup plus riche, il apporte les élèments nutritifs nécessaire au bon développement des chiots. Par la suite, les chiots pourront savourer le lait maternel de leur mère. Pendant la période d'allaitement, la lactation est maximal entre la troisième et la cinquième semaine de vie des chiots. C'est à ce moment là que la chienne aura besoin d'apports énergétiques en plus. Ensuite il diminue pour s'arrêter naturellement à 7 semaines de vie des chiots. Notons que si la chienne donne naissance à plus de chiots que de mamelles, il faudra alors lui apporter une aide supplémentaire en donnant du lait artificiel au biberon aux chiots.

comparer son assurance chien

Le léchage du chiot

De manière instinctif, la chienne va lécher vigoureusement ses chiots entres les membres inférieurs jusqu'au niveau du ventre, puis sur l'ensemble du corps. Ce léchage est normal et naturel, il permet à la mère d'apprendre aux chiots à faire leurs besoins et ainsi en léchant les membres inférieurs elle stimule les parties génitales et anales qui donneront alors envie au chiot de se libérer. En cas d'allaitement artificiel, le maître doit procéder de la même façon avec un chiffon doux humide.
Le léchage du chiot permet également de recouvrir les chiots de l'odeur de la mère, c'est là aussi un instinct protection qui permet d'éloigner les petits du danger des prédateurs. Utiliser aussi comme moyen de communication, la mère lèche ses petits pour les réveiller et leur dire d'aller manger. Comme ils sont encore trop petits pour se déplacer et voir correctement, la chienne les lèche en direction de la mamelle, puis se lèche les mamelles pour "tracer" le chemin par l'odeur.

Nourrir une chienne allaitante

Comme pendant sa gestation, l'allaitement chez la chienne demande des d'apports nutritifs très riches et de bonne qualité comme de la nourriture pour chiot, ou de la nourriture spécialement adapté pour chienne allaitante.
Lors du pic de lactation, c'est-à-dire entre la troisième et la cinquième semaine de vie des chiots, la chienne à besoin d'un apport nutritif 4 fois plus important que d'habitude. Elle aura également besoin de:
- trois fois plus de phosphore, calcium et minéraux
- six fois plus de protéines
Si vous souhaitez conserver les croquettes habituelles du commerce, il est impératifs d'apporter à la chienne un complément en calcium et de rajouter des protéines supplémentaires à son alimentation comme du steak haché.

Le manque de lait

Lors de l'allaitement chez la chienne, il est possible de devoir faire face à une maladie dite agalactie. Elle correspond aux chiennes qui ne sont pas en mesure de fournir du lait après la mise bas, en effet les secrétions du lait sont absentes. La production et l’éjection de lait est stimulé par la tétée du chiot. Mais si la chienne a subit une césarienne et/ou qu'elle a été mise sous analgésique, l'effet de la stimulation de la mamelle est alors absente, et le lait ne monte pas - ce qui entraîne une agalactie temporaire. Il est alors possible avec un traitement confié par votre vétérinaire de faire naître la montée de lait.

Mais dans certains cas, l'allaitement chez la chienne est inexistante. C'est à dire qu'il n'y a aucune montée de lait sur aucune des mamelles de la chienne. Ce phénomène peut s'observer avant même que la chienne mette bas par l'absence de développement mammaires - c'est à dire qu'elles ne gonfle pas. Dans ce précis, l'allaitement de la chienne est compromis, il devient impératif de prendre le relais, soit en nourrissant les chiots au lait artificiel, soit en confiant les chiots à une autre chienne allaitante - mais là encore le risque de refus de la seconde mère est très présent. De plus, il faut que celle-ci ait une petite portée pour ne pas se retrouvé elle-même en manque d’énergie ou de lactation par la présence des nouveaux chiots.

Dans tous les cas, même si l'allaitement de la chienne semble compromis, il faut insister en mettant les chiots aux mamelles afin de provoquer l’éjection de lait - sauf si les mamelles sont douloureuses ou que les petits sont affamés. Dans certains cas encore, la chienne est tellement nerveuse que la production de lait peut en être bloquée. La tranquillisation légère permet aux chiots d'amorcer l'éjection du lait par la succion.

Les autres causes de l'agalactie sont une mise bas prématurée, un état de choc, une fatigue excessive, une mammite sous-jacente, une infection générale, un déséquilibre endocrinien. Ici l'élimination du trouble permettra généralement de rétablir la lactation et d'avoir le plaisir d'assister à un allaitement naturelle de votre chienne.

La chienne écrase ses chiots

Malheureusement ce phénomène est courant surtout lors des premières portées. La mère est fatiguée, épuisée, maladroite et ne sait plus ou donné la tête. Elle se couche ou se retourne au même moment où un chiot s'est glissé sous son corps, issus fatal pour le chiot si personne n'intervient très rapidement.

Pour éviter ce genre de situation il est primordiale d'offrir à la chienne une grande caisse d'allaitement, spécialement adapté à sa taille et suffisamment grand pour qu'elle puisse s'allonger de tout son corps dans tous les sens de la caisse. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez vous-même concevoir la caisse en faisant un cadre en bois et en garnissant l’intérieur d'un matelas confortable et épais, recouvert d'alèses ou de journaux.

Il existe des barres "anti-écrasement" qui sont a fixé sur les côtés de la caisse. Ainsi votre chienne ne pourra pas se coucher jusqu'au fond et le chiot ne se retrouvera pas coincé. Il est possible de fabriquer soi-même cette caisse.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Stérilisation de la chienne
Stérilisation de la chienne
Les chaleurs chez la chienne
Les chaleurs chez la chienne
Gestation de la chienne => signe, durée, suivi et mise bas
Gestation de la chienne => signe, durée, suivi et mise bas
Le sevrage du chiot
Le sevrage du chiot
Sante L'allaitement chez la chienne
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies