Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

Quand commencer l'éducation du chiot ?

Le 2014-07-02 PAR 4 (485 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

Lorsqu'on acquiert pour la première fois, un chiot d'à peine 8 à 12 semaines, survient inévitablement la question de savoir comment dresser son chien et à partir de quand le maître doit-il commencer son éducation ? Est-il est trop jeune, trop fragile pour recevoir ses premiers cours de dressage canin ? Parce qu'il si petit, si mignon, on a tendance à croire qu'il s'agit encore d'un bébé, et qu'il y a toujours le temps de reporter son éducation à plus tard. Ceci, est une grosse erreur, car contrairement à ce que la grande majorité de personne pensent, les chiots s'éduquent dès leur plus jeune âge, et ceci avant même qu'ils aient atteint l'âge légal d'être adopté. D'ailleurs, si tout se passe bien pour eux, ils recevront leur première leçon par leur mère (ne pas faire dans la nichée, contrôler sa morsure ...).

L'éducation du chiot, entre légende et réalité

Entre les règles fixées par la mère, et l'éducation donnée par le maître, il y a un fossé. Celui de la compréhension et de l'adaptation entre l'un et l'autre. Pendant très longtemps, on estimait que les maîtres devaient attendre l'âge de un an avant d'espérer obtenir quoique ce soit d'un chiot. Plus tard, les vétérinaires ont affirmé qu'il n'était pas recommandé de sortir un jeune chien tant qu'il n'avait pas reçu le rappel de son premier vaccin (c'est-à-dire pas avant trois mois) à cause des risques encourue vis-à-vis des maladies. Aujourd'hui, on se rend compte qu'un chiot est en mesure d'être éduqué par son maître dès l'âge de 8 semaines seulement, c'est-à-dire dès la fin du sevrage du chiot. Les plus malins prétendront qu'il n'y a grande différence entre 2 mois et 3 mois. Pour ces derniers, nous les invitons à lire l'article "Un chiot peut-il sortir avant d'avoir son vaccin ?", qui explique notamment pourquoi un mois fait toute la différence dans l'éducation d'un chien.

Bien entendue, il n'est pas question de se lancer dans des défis insurmontables pour le chiot ; comme pour nous, à chaque âge, son apprentissage. Et justement, entre deux et trois mois, on dit que le chiot est dans "sa petite enfance". Durant cette période, il ne pensera uniquement qu'à ses propres besoins, qui sont : manger, dormir, éliminer et jouer. Mais c'est aussi la bonne période pour lui apprendre son prénom, lui habituer à porter une laisse et un collier, lui apprendre les ordres de bases comme le assis, le non et pour aller encore plus loin, c'est même maintenant qu'il faudra commencer à lui donner des notions de respect, de propreté et de socialisation. Ça en fait de l'apprentissage pour un si petit être, en seulement 4 semaines, un temps si précieux ! Mais qui donc à dit qu'il faille attendre ?

comparer son assurance chien

Débuter l'éducation grâce besoins du chiot

Comment nous l'avons précisé au-dessus, le jeune chiot manque de maturité. Il est dans sa période "enfance", où il ne pense qu'à faire quatre choses : jouer, manger, dormir, et éventuellement éliminer. (généralement, d'un coup en pleine course, ça vous parle ?) Même si c'est un peu long au départ, le maître devra se montrer patient et commencer par comprendre les besoins de son chien, avant même d'exiger de lui qu'il le comprenne. C'est pourquoi, dans l'objectif d'informer et d'aider les futurs maîtres dans l'instauration d'une bonne harmonie, nous allons prendre le temps de détailler chacune de ces étapes, qui restent tout de même importantes, surtout pour les personnes qui décident d'adopter un jeune chiot pour la première fois.

Manger: ou comment instaurer les premières règles

Votre chiot est en pleine croissance, il doit donc avoir de la nourriture à volonté ou 4 repas par jour (le matin, le midi, l'après-midi et le soir). Pour ce premier point, nous précisons qu'il y a encore aujourd'hui un débat, qui consiste à se demander si oui ou non l'animal doit disposer de sa nourriture à volonté. Pour certains cynophiles, cela favoriserait l'obésité, le caprice face à la nourriture tandis que d'autres penchent en faveur des besoins constants de l'animal. Ainsi, c'est au maître d'évaluer en fonction du comportement de son chiot et d'adapter en conséquence. Mais sachez que lorsque le chiot à faim, il se montre un peu plus turbulent et commence à faire quelques bêtises comme ronger ou manger tout et n'importe quoi, pouvant aller jusqu'à manger du tissu ou encore fouiller votre poubelle !

Ce comportement ne doit en aucun cas s'installer, pour la simple et bonne raison qu'il est difficile par la suite d'y remédier. Et ceci vaut pour toute l'éducation du chien, quel que soit le type de comportement, le maître ne doit jamais accepter une attitude de son chien - sous prétexte qu'il jeune - s'il sait d'avance que celle-ci ne lui plaira pas plus tard. C'est sûr qu'au départ, ça fait de la peine, mais il faut relativiser et comprendre que c'est mieux que de devoir un jour se demander "comment empêcher son chien de monter sur le canapé? "ou encore "Comment apprendre à son chien à ne plus faire des trous dans son jardin ?"

quand débuter l'éducation du chiot?
Profiter des repas pour commencer l'éducation du chiot. Crédit photo rattererell

Ceci étant dit, revenons à nos moutons. Si l'animal n'a pas ses croquettes à disposition ou qu'il n'a pas encore compris comment s'y rendre, ou pour une raison X ou Y le maître décide de le lui donner à heure fixe (allergie, traitement, repas bouillon...), le maître devra alors apprendre à identifier son comportement lorsqu'il a faim. En règle générale, entre deux et trois mois, le chiot demande 4 repas par jour (matin, midi, gouter, soir). Avec l'âge, la fréquence des repas va en diminuant et passe ainsi à trois repas par jour entre trois et quatre mois puis deux repas par jour entre 4 et 6 mois. Au delà, ce sera entre deux et un seul repas, tout dépend du comportement du chien face à la nourriture ou des problèmes éventuels de santé (risque de retournement d'estomac).

Enfin, une précaution supplémentaire face à l'alimentation du chiot et d'éviter de changer de marque de croquette tous les trois-quatre matins. Ce qui pourrait lui donner la diarrhée et le déshydrater. Cependant, si vous devez le faire, prenez soin d'acheter les nouvelles croquettes quelques jours avant la fin du paquet et mélangez les nouvelles aux anciennes. Jusqu'à épuisement de l'ancien paquet.

N'oubliez pas de laisser une gamelle d'eau à proximité de celle destinée à la nourriture, surtout en période de grosse chaleur. Le chiot est encore trop jeune pour bien s'auto ventilé, la déshydratation et le coup de chaleur peuvent se montrer fatals pour lui. Enfin, afin d'éviter d'avoir à passer la nuit à sortir son chien pour le faire pisser, une petite astuce tout simple consiste à retirer la gamelle à partir de 19h. Bien sur, si vous constatez que votre chiot à soif, n'hésitez pas à le lui en donner - en petite quantité.

Débuter l'éducation du chien par l'intermédiaire des repas : Le maître peut commencer à lui apprendre son nom, en l'appelant avant de lui donner la gamelle. Une fois acquis, il pourra lui apprendre à s’asseoir, en se servant des croquettes en guise de friandise. C'est une manière aussi de commencer à lui apprendre le rappel. En l'appelant par son nom associé à un autre ordre tel que "viens" ou "au pied". La gamelle ayant une très bonne connotation pour le chien, c'est le moment idéal pour commencer à lui sortir quelques mots mûrement réfléchis, et qui lui serviront dans le futur. Attention à prendre le temps d'y aller par étape, et ne pas tout mélanger ou trop en faire, ceci serait contre-productif.

Le repas est une aussi un bon moyen pour apprendre au chien à accepter le partage, en particulier avec son maître et les membres de la famille. Vous avez surement déjà entendu parler des chiens qui grognent dès qu'on les approche, pendant qu'ils mangent, et/ou qu'ils seraient tout à fait capables d'aller jusqu'à la morsure. Pour éviter d'en arriver là, le maître commence dès maintenant à mettre les mains dans la gamelle du chien pendant que ce dernier mange, et "s'amuser" à bouger la gamelle toujours pendant qu'il mange. Un petit peu seulement à chaque repas, n'allez pas non plus le pousser à se goinfrer. S'il vient à grogner, dites "Non ! " fermement, s'il continue, retirer la gamelle et attendez qu'il soit à nouveau calme pour réitérer ensuite. Normalement, à 8 semaines (sauf cas exceptionnelle), les chiots ne montrent aucun signe d'agressivité.

Éliminer : le début de la propreté

Il vous est surement déjà arrivé de jouer avec votre chiot et de le voir se stopper brusquement pour faire pipi, quel que soit l'endroit où il est. Ce comportement est normal, les muscles du chiot n'étant pas suffisamment développés, ce dernier n'est pas en mesure de se retenir. Ainsi dès que l'envie se fait ressentir, il se lâche, tout simplement. Par contre, si l'animal a eu la chance d'être sevré par sa mère, il sait d'or et déjà qu'il ne doit pas faire pipi ou caca sur son lieu de couchage. Ceci est un bon point de départ, ainsi, c'est au maître de continuer l'éducation de la mère en faisant comprendre à son jeune compagnon que la maison, c'est comme le couchage, pas de pipi, pas de caca. Pour les jeunes chiots qui n'ont pas eu la possibilité d'apprendre la propreté avec leur mère, l'éducation à la propreté de la part du maître reste la même, elle risque "simplement" d'être un peu plus longue à être assimilée.

éduquer son chiot à la propreté
Profiter de ses envie d'éliminer pour éduquer le chiot à la propreté. Bon, peut-être pas jusqu'à lui demander de creuser un trou pour faire son pot... Credit photo Rafael OoOshiro

Autre détail important à signaler, tous les chiots ne sont pas propres au même âge. Ceci dépend, de leur taille, de la race, de leur croissance, de leurs expériences, de leur degré d'apprentissage et inévitablement des capacités du maître à faire assimiler ces premières leçons. Mais, bonne nouvelle, tous les chiens dont les maîtres prennent le temps de les éduquer, deviennent propres tôt ou tard.

Donc, si éliminer est un besoin naturel, ça tombe bien, car c'est aussi le moment d'apprendre au chien la propreté, une des plus grandes leçons. Pour l'éducation dans de bonne circonstance, une petite astuce consiste à observer attentivement son chien afin de repérer les moments où il élimine - quitte à noter ces informations si nécessaires. Ainsi, on remarque que l'animal à tendance à éliminer après les repas, ou après son réveil ou encore après une partie de jeux. Dans ce cas, le maître peut prendre les devants en emmenant son chien en extérieur (muni d'une laisse) pour lui faire faire ses besoins. Une fois fait, félicitez-le généreusement avec un "c'est bien" jovial, et des caresses, voir une friandise. Dans le cas ou l'animal vient à faire pipi dans la maison, consulter l'article entièrement consacré à la propreté chez le chien qui vous aidera à comprendre comment éduquer son chien, le corriger, sans compromettre l'apprentissage.

Jouer: ou comment commencer la socialisation de son chien

Le jeu est un concentré de bonne chose pour le chiot comme pour son maître. En premier lieu, il vient renforcer les liens entre eux, instaurer une sorte de complicité harmonieuse. C'est un moment d'échange, de détente et de joie partagé qui vient par la même occasion asseoir les acquis du chiot ou en ajouter de nouveaux. Le jeu est aussi essentiel pour permettre au chien de se défouler et donc de mieux contrôler son énergie. C'est à travers le jeu (et les balades) que l'animal va soulager ses instincts primitifs (en fonction de la race), comme chasser une balle, ou la pister (chien de chasse), ou encore rassembler des jouets ( chien de troupeau) ou les garder / protéger (chien de garde)... Pour toutes ces bonnes raisons, jouer avec son chien devrait être obligatoire, d'autant plus que pendant ces instants de complicité le maître peut en profiter pour lui donner d'autres cours d'éducation à son chiot comme le "non", "va chercher", "rapportes... Bien sûr, il est encore trop jeune pour bien le faire, mais l'importance est de commencer dès maintenant à lui donner ses ordres pendant le jeu. Comme ça, au moment ou l'ordre deviendra un vrai cours d'éducation, il saura déjà de quoi on parle.

Débuter la socialisation à travers le jeu : pendant le jeu, on se touche. Et oui, c'est le moment d'apprendre à votre chien à se laisser caresser et manipuler de partout. La tête, le dos puis progressivement le mettre sur le dos en faisant des "roulé-boulé" et ainsi lui caresser le ventre, les pattes. Si vous sentez que votre chiot n'apprécie pas de trop, n'insistez pas, ça doit rester un jeu et non une partie de manipulation, passez à autre chose et revenez-y quelques instants plus tard. À force de jouer, il finira par se laisser faire sans même sans rendre compte. La socialisation est d'autant plus importante qu'elle est aussi primordiale pour apprendre au chiot à s'entendre avec d'autres chiens (autre que ses frères et sœurs). Ainsi, si le maître a des connaissances ayant des chiens de même taille, et à peu près même âge, profitez-en pour faire une bonne balade ensemble. Elle permet également d'apprendre au chien à partager ses jouets avec autrui, que ce soit un humain ou un autre animal. Beaucoup d'animaux sont possessifs voir exclusif, ce qui les rend agressifs avec les autres. Ce comportement peut nuire à la relation dans le futur (surtout lorsqu'il faudra le promener), c'est donc le bon moment pour commencer à le socialiser. Pour plus de détail, nous vous recommandons de lire "comment bien socialiser son chien."

Bien débuter l'éducation grâce au jeu
Le jeu n'est pas juste un jeu, c'est une période très bénéfique pour éduquer son chien, que les maîtres ne doivent pas négliger.

Dormir : repos et mémorisation de la journée

Comme pour les enfants, la phase du sommeil est très importante. C'est là qu'il enregistre tout ce qu'il a appris au cours de la journée, c'est aussi à ce moment-là qu'il se repose pour reprendre de l'énergie. À cet âge-là, le chiot dort beaucoup, c'est normal ne vous inquiétez pas. Bien au contraire, réservez-lui une place isolée du bruit munie un panier, un parc où il pourra s'y rendre chaque fois qu'il en ressentira le besoin. Durant cette étape, il n'y a "rien" à apprendre au chiot, puisqu'il est déjà en train de mémoriser, rêvasser, voir courir en dormant.

Comme pour certains enfants, les chiots ont du mal à comprendre qu'il est tant de dormir, ou à s'endormir tout simplement. Par conséquent, ils deviennent plus agressifs et commencent à faire un peu n'importe quoi - perdre le contrôle en somme. Dans ce cas, le maître peut l'escorter jusqu'à son panier, en lui indiquant "dodo", ou "panier", puis l'ignorer complètement jusqu'à qu'il s'endorme. En outre, c'est le moment idéal pour apprendre aux enfants à respecter l'animal, et de leur apprendre à le laisser dormir en paix.

Conclusion : l'éducation du chiot entre deux et trois mois

Félicitation aux personnes qui ont eu le courage de lire jusque-là. Vous avez pu vous rendre compte tout au long de ce pavé d'information que non seulement l'éducation du chien peut débuter dès 8 semaines de vie, mais qu'en plus, il est en mesure d'apprendre et de commencer à enregistrer plein de choses. Entre autres, pour les personnes qui n'ont pas eu le courage de tout lire, on y apprend que le chiot est mesure d'apprendre son nom, à se tenir en laisse, à comprendre le non, et même le oui. C'est aussi le moment où il ne faut pas laisser s'installer de mauvais comportements, ou on commence l'apprentissage de la propreté, de la socialisation à travers les jeux.

Cette période est un enrichissement total à la fois pour le maître et son chien. C'est la possibilité d'apprendre à son chien ce qu'on veut. Ici, on s'en tient à des ordres de base, mais rien n'empêche de commence à lui apprendre complètement autre chose comme aboyer sur commande. Attention toutefois à bien lui inculquer les éléments indispensables à la vie à la maison et en société.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Comment canaliser un chien hyperactif
Comment canaliser un chien hyperactif
Savoir dire non à son chien
Savoir dire non à son chien
Comment socialiser son chien ?
Comment socialiser son chien ?
Savoir gérer l'adolescence du chien
Savoir gérer l'adolescence du chien
Education Quand faut-il commencer l'éducation du chiot?
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies