Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

Accueillir un chien craintif

Le 2013-06-28 PAR 5 (440 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

Que ce soit en famille d'accueil ou à l'adoption, accueillir un chien craintif nécessite d'avoir un minimum d'expérience en matière de chien (langage, comportement) et surtout beaucoup d'amour et de patience. Car bien souvent, il faudra lui reapprendre les éléments de base (socialisation, propreté) et lui redonner confiance en l'Homme. Selon le traumatisme de l'animal, les résultats peuvent prendre plusieurs semaines à plusieurs mois avant d'être visible. C'est pourquoi, cette décision doit être murement réfléchie.

Dans cet article, nous parlerons surtout des points importants à prendre en compte avant de reccueillir ou d'adopter un chien craintif. Puis je vous donnerais les bases pour bien démarrer cette nouvelle vie. Bien sûr, ce n'est pas ligne fixe à respecter. Ce sera à vous de vous adapter en fonction du comportement et de l'évolution du chien.

Quelles sont les points important avant d'accueillir un chien craintif

pouvoir accueillir un chien craintif chez soi

" N'importe qui ", avec de beaucoup d'amour et de tendresse, peut accueillir un chien craintif. C'est surtout la relation qui va se nouer entre vous et l'animal qui sera le fil conducteur de son évolution future. C'est elle, qui aura le plus de poids dans la guérison de l'animal. Mais, je tiens à ce que vous sachiez que vous devez aussi tenir compte des points suivant :

  • Connaître le profil du chien: C'est un minimum. Pour un bonne relation Homme / chien, il faut être deux. Même si vous vous sentez prête, ça ne veut pas dire que l'animal le sera et encore moins que votre profil correspondra au sien. Il faut l'accepter. Dans le profil du chien j'entends les question suivante : quelles sont ses peurs, quel est son caractère, est-il compatible avec les animaux de la famille? Le chien préfère-t-il les hommes ou les femmes? S'entend-il avec les enfants?... Parfois il est possible de se retrouver avec un chien craintif dont on ne connait absolument rien de lui. Et dans ces conditions, il faut impérativement que la famille soit prête à accepter à accepter le pire et être en mesure de prendre ses dispositions pour protéger les siens.
  • Avoir les bases d'éducation et de langage canin: Il ne s'agit pas de le faire obéir au doigt et à l'oeil, simplement lui apprendre les bases (socialisation, propreté) tout en sachant communiquer avec lui. C'est-à-dire que la famille doit être à même de savoir interprêter les différents signaux envoyé par le chien. Exemple: le chien fait de gros yeux, halète très fort, bave. Il est fortement probable que le chien ait une peur intense. La famille doit être en mesure de le voir, l'analyser, le comprendre et de réagir en conséquence.
  • Etre disponible: Les chiens craintifs demandent beaucoup de temps et de patience. Il faut savoir être présent, sans l'étouffer. Il faut savoir le laisser tranquille sans l'ignorer et sans le délaisser. La famille doit être disponible et avoir une personne présente à la maison le plus souvent possible et ne pas être trop souvent absente (en dehors de la maison). Faute de quoi l'animal serait soumis à un stress supplémentaire inutile.

Bien entendu, je le répète, un cas par cas est nécessaire, car chaque chiens à ses besoins, ses troubles, ses spécificités, ainsi que la famille. Trouver la bonne famille pour le bon chien c'est donner les bonnes clefs pour l'évolution et le rétablissement du chien craintif.

comparer son assurance chien

L'arrivée du chien craintif à la maison

redonner confiance au chien craintif

Lorsque l'on recueille un chien craintif à la maison, il faut comprendre que celui-ci a été sorti de son ancienne vie de manière brutale ( la plupart du temps) et qu'il est complètement déboussolé par ce qui lui arrive. D'autres sont issus de milieux désastreux, où ils ont été négligé, affamé, torturé... Dans sa tête, le chien n'a qu'une seule envie: fuir ! (et parfois mourir)

    Pour son bien-être, l'accueil d'un chien craintif doit se faire dans un lieu sécurisé.
  • Les portes de la pièce doivent être fermées, le chien doit avoir un collier et une laisse déjà attachée ( ou être dans une cage de transport).
  • Il doit y avoir un minimum de monde et aucun autre animal dans la pièce en question. Ceci afin d'éviter de donner une fois de plus du stress au chien capturé.

Il arrive que le chien ait été stérilisé/castré ou endormie pour les besoins de la capture, juste avant de venir chez la famille. Dans ces conditions, il sera dans les "vapes", mais toutes les mesures de sécurité doivent être prises, car dès que l'animal reprendra conscience, l'envie de fuir ne fera qu'un tour dans sa tête, même si vous pensez que son état physique l'en empêche (instinct de survie).

Pour vous montrer l'importance de la sécurité, je vais vous raconter une histoire qui m'est personnellement arrivé :

J'ai pris la décision d'accueillir une petite chienne labrit noire. Son maître étant décédé, avec une équipe de bénévole, nous avons passé plusieurs mois (presqu'un an) pour lui donner à manger, l'approcher et gagner sa confiance. Cette petite chienne, du temps de son maître, vivait dans la négligeance la plus totale. Aucune sociabilité, des gestations à répétition, un rapport de force permanent avec ses 27 autres congénères qui vivaient au même endroit. Bref, elle était redevenue sauvage, craintive et méfiante à la fois. Un jour, l'occasion se produit, nous avons réussit à l'approcher suffisament pour pouvoir l'endormir et la transporter chez un vétérinaire. Elle y fut immédiatement soignée puis stérilisée dans la foulée avant d'être reccueilli à mon domicile.

C'était en plein été, et il me restait une matinée de travail à faire avant d'être en vacance. 3h seulement. Le matin même, elle ne marchait pas, j'étais obligé de la porter pour qu'elle fasse ses besoins. Elle ne mangeait pas seule non plus, et globalement ne bougeait pratiquement pas.

Pour ne pas qu'elle ait trop chaud, j'ai laissé la porte vitrée ouverte, mais fermé à clef les volets. Lorsque je suis revenue : elle n'était plus là.

Alors qu'elle était complètement amorphe, et en convalescence d'une stérilisation, elle a trouvé la force de grignotter un volet de 4 cm d'épaisseur et de se glisser dans un trou beaucoup trop petit pour elle. J'ai passé des mois et des mois à la chercher. Je ne l'ai jamais retrouvé. Je pense encore souvent à elle.

Ce jour-là, j'ai fait deux grosses erreurs : elle n'avait pas de laisse dans la maison, elle était isolé de mes deux chiens, je ne voulais pas la contraindre de trop. Avec le recul, je me dit que si elle a réussit à manger mon volet, la laisse ne lui aurait pas fait peur. D'où l'intérêt de mettre une laisse en chaine ! Et, j'ai laissé la porte vitrée ouverte pensant dur comme fer qu'elle ne passerait pas les volets. J'étais tellement anéantie par cette perte, que j'ai pris la décision de stopper mon travail de manager pour me consacrer entièrement à l'espèce canine. Mais chaque chien est unique, aucun ne la remplacera, et jamais je n'arriverais à me pardonner.

Alors s'il vous plait, ne faite par la même erreur que moi. Si vous prenez la décision d'accueillir chez vous un chien craintif, veillez toujours, TOUJOURS, à ce qu'il n'y ai aucune issue, aussi petite soit-elle.

Faire connaissance et vivre avec un chien craintif

apprendre à connaître le chien craintif

Au début, le chien aura besoin de tranquillité. Il sera donc nécessaire de le laisser seul le plus souvent possible tout en étant à côté et en surveillant. Ne pas hésiter à passer le voir de temps en temps. Il existe deux cas de figure:

  • Soit le chien est trop craintif pour être approchable et est donc mis dans une pièce isolée. Dans ce cas il faudra apprendre à gagner sa confiance au fur et à mesure de la journée et de celles qui vont suivre. Cela commence par la distribution de nourriture au lancé (près du sol) si nécessaire. Pour aider le chien à approcher sa nouvelle famille. S'il refuse, laisser la gamelle et le laisser manger tranquillement. Revenir plus tard pour passer un peu de temps avec lui: lui parler, s'assoir au plus près de lui et lui lire un livre. Essayer petit à petit de vous assoir de plus en plus près, de lui caresser les pattes avant innocemment et l'habituer de cette façon progressivement au toucher. Attention, si le chien montre des signes d'agressivité, veillez à bien respecter ses limites sous peine de vous faire mordre. Et cela sera justifié.
  • Si le chien est dans la pièce commune, comme le salon, prévoir une caisse de transport pour lui permettre de s'y réfugier en toute sécurité. La laisser ouverte de façon à ce qu'il puisse entrer et sortir comme il le sent. Le plus souvent, le chien éluera domicile dans sa cage pour en sortir uniquement lorsque plus personne n'y prêtera attention (pendant le repas de la famille par exemple). Il faut impérativement respecter ses craintes, ne jamais le forcer à sortir de sa cage, mais l'y aider en mettant la gamelle de nourriture d'abord dans la cage puis petit à petit dehors, un peu plus loin et de plus en plus loin, pour lui faire comprendre qu'il doit sortir et faire face à ses peurs. Pareil, il est possible de temps en temps de tenter de lui donner des friandises et de le caresser par la même occasion. Il est aussi possible de vous assoir devant l'entrée de la cage et lui parler doucement pour gagner sa confiance.

En règle générale, un chien craintif met entre 1 semaine et 1 mois pour donner sa confiance à la famille. Mais ça peut durer plus longtemps. On remarque également que les familles qui possèdent des chiens équilibrés ont plus de succès avec les chiens capturés. Probablement parce que celui-ci étudie le comportement des chiens de la famille et voit que tout va bien. D'ailleurs, il est possible d'en user en caressant, jouant avec ses chiens, volontairement, devant l'animal craintif.

Redonner les bases au chien craintif

éduquer un chien craintif

On entend par base, permettre au chien de manger dans sa gamelle sans courir au moindre bruit, ne pas détaller en "burnant" dès qu'un bruit étrange survient, être sociable, propre, et d'une manière plus générale ne plus "être" craintif. Bien sûr il s'agit là d'un bien grand mot, car un chien craintif le sera toujours ou mettra bien quelques années avant de ne plus l'être (en moyenne entre 3 et 5 ans ). Mais il faudrait au moins permettre à l'animal de comprendre l'origine de ses peurs et lui apprendre à mieux les gérer.

    Le but est donc d'identifier les peurs de l'animal et de lui apprendre qu'il n'a plus en avoir peur. Quelques exemples:
  • Un chien craintif qui refuse de manger en compagnie des autres, ou dans une grande pièce et se cache sous le canapé: Mettre la nourriture dans une gamelle à l'endroit où il se sent le plus rassuré c'est à dire sous le canapé. Petit à petit, reculez la gamelle d'une quinzaine de cm à chaque fois. Le temps fera les choses, ne soyez pas pressé cela peut prendre un mois comme cinq.
  • Le chien part en courant lorsqu'il entend un bruit précis. Etre deux. Si le bruit en question est identifié, la première personne va jouer avec le chien (si ce n'est pas possible, c'est qu'il est encore trop tôt). L'autre personne va faire le bruit en question. La première doit continuer à jouer avec lui comme si le bruit faisait partie de l'environnement et qu'il n'y a rien à craindre. Attention: ne pas consoler le chien, s'il s'en va se réfugier, le laisser faire, et recommencer le lendemain. Petit à petit, incorporer le bruit dans son environnement à des moments innocents ( quand il joue avec un autre chien par exemple).
  • Le chien prend peur lorsqu'une personne court près de lui : Lorsque le chien aura suffisamment pris confiance en sa famille. Vous choisirez un moment ou il sera détendu et vous vous mettrez d'abord à faire des pas rapides près de lui, comme lorsque vous êtes pressé de faire quelque chose. N'allez jamais dans sa direction, soyez toujours parallèle à lui et ignorez-le (même s'il prend peur), pour qu'il ne prenne pas ces pas comme une agression qui le vise personnellement. Petit à petit avec le temps les pas rapides se transformeront en pas très rapide, puis en trot, courir au pas, puis courrir. Il faut passer d'une étape à une autre uniquement lorsqu'il ne réagit plus à la première.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

S'équiper pour capturer un chien sauvage
S'équiper pour capturer un chien sauvage
Vos engagements en tant que Famille d'accueil
Vos engagements en tant que Famille d'accueil
Qu'est-ce qu'une Famille d'Accueil (FA)?
Qu'est-ce qu'une Famille d'Accueil (FA)?
Comment capturer un chien sauvage ou craintif?
Comment capturer un chien sauvage ou craintif?
Defense Accueillir un chien craintif
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies