Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

Pourquoi mon chien se lèche les pattes ?

Le 2015-05-16 PAR 5 (337 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

Dans les troubles du comportement, il peut arriver dans la vie d'un chien que celui-ci se mette, pour diverses raisons, à se lécher les pattes. Si ce geste peut paraître anodin au premier abord, il n'est pas à prendre avec des pincettes, surtout si l'animal s'y met du jour au lendemain. Ne pas traiter les problèmes de léchages, c'est laisser le chien entrer dans une spirale infernale où il en sera encore plus difficile d'en sortir. C'est pourquoi, si votre chien se lèche les pattes, ou l'arrière-train de façon trop répété, alors il est temps de se poser les bonnes questions et de chercher d'où vient ce problème avant que le phénomène empire.

Rechercher les origines du léchage

Si vous constatez que votre chien se lèche la ou les pattes, la première étape consiste à rechercher les origines de ce comportement et se poser les bonnes questions afin d'établir un premier bilan. Depuis combien de temps se lèche-t-il ? Est-ce apparue subitement ou y-a-t'il eu une progression ? Le comportement est-il devenu compulsif, obsessionnel ou reste-t-il passager ? S'il est temporaire, à quel moment de la journée le fait-il ? Que ce passe-t-il avant ou après ? Le chien se lèche-t-il une patte en particulier ou plusieurs ? Le léchage atteint-il d'autres zones comme l'arrière-train ou l'anus ? D'autres symptômes sont-il apparue en même temps que les lèchements (fièvre, douleur) ? Est-ce que l'animal semble souffrir ou au contraire y prend-il un certain plaisir ?

Les causes d'un léchage excessif doivent aussi se rechercher dans l'environnement. Y-a-t'il eu des modifications dernièrement dans le mode de vie de l'animal comme un déménagement ? Ou dans ses relations sociales (un décès, une naissance ou l'arrivée d'un autre animal ?). Un événement choquant a-t-il eu lieu (accident, changement de famille, maltraitance) ? Le chien garde-t-il toujours le même train de vie ? Fait-il assez d'exercice physique (ou de sortie journalière)? Mange-t-il encore la même quantité de croquette, l'alimentation lui correspond-elle ? A-t-il eu ses anti-puces et vermifuges ?

Ces questions sont très importantes, car elles vont permettre d'apporter de premiers éléments de réponse. Comme vous pouvez le remarquer, il est très difficile de répondre à la question "pourquoi mon chien de lèche" [les pattes, l'arrière-train, l'anus] car l'origine de ce comportement est multiple ! Il peut être lié à un problème environnemental, comportemental, psychologique, mais aussi à une maladie ou être tout simplement signe d'une propreté (comme chez les chats). Quoi qu'il en soit, si l'animal se lèche occasionnellement (après une sortie), il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Par contre, à partir du moment où le léchage dur trop longtemps, et qu'il s'installe comme un "tic", à ce moment-là, il faut prendre les mesures nécessaires, car quelque chose ne va pas. Or, plus vite, on interviendra, plus facile sera la guérison !

Nous allons tout au long de l'article détailler ces nombreux points afin de vous aider au mieux à répondre à votre question. Toutefois, il est bon de prendre conscience que l'article de ne substitue en aucun cas à une consultation chez le vétérinaire. Bien au contraire, il n'est là qu'a titre informatif, c'est pourquoi, en cas de doute, nous vous recommandons de prendre contacte auprès de votre clinique vétérinaire habituelle, soit pour leur demander un avis plus avisé, soit pour prendre rendez-vous.

comparer son assurance chien

Le léchage par hygiène

Voir un chat qui se lèche pendant de longues minutes ne dérange personne ou presque. Instinctivement, on va se dire qu'"il fait sa toilette". Pour un chien, c'est différent, car un chien qui se lèche pour se laver n'a rien de "commun". Ils sont plutôt du genre à se gratter, se secouer histoire de replacer les poils et hop cou-couche panier. Pourtant, aussi bizarre que cela puisse paraître, il y a des chiens qui n'aiment pas être sales, et vont, dès le retour de ballade, se refaire une petite beauté.

On reconnaît assez facilement ce type de chien, car la propreté est un trait assez important chez eux. Ils vont donc commencer par les pieds et remonter progressivement jusqu'au cou, un peu comme un chat, mais avec beaucoup moins de souplesse et de grâce ( vous avez déjà vu un chien relever la patte arrière jusqu'au-dessus de la tête ?). En parallèle, ces chiens ont tendance à se comporter comme des petits prince/princesse. Ils vont par exemple préférer marcher sur le goudron plutôt que l'herbe pour ne pas se salir les pattes, ils vont toujours laisser un espace entre le sol et les fesses lorsqu'ils s'assoient, ils vont éviter de se mouiller lorsqu'il pleut, etc. D'une façon plus générale, ce sont des chiens qui prennent d'eux, à leur manière.

Mais attention, il faut quand même veiller à ce que ce comportement ne vire pas à l'obsession. Car bien souvent la limite entre le raisonnable et la manie est très mince, et il suffit d'une étincelle pour qu'un chien propre devienne du jour au lendemain un léchouilleur permanent. C'est pourquoi, si vous constatez que le léchage dur plus longtemps qu'à l'accoutumer, n'hésitez pas à dire "Stop" et surveiller le comportement à venir de l'animal. Le simple fait de l'arrêter, plusieurs fois s'il le faut, l'empêcher d'entrer dans cette spirale infernale !

Le léchage comportemental

Un chien qui se lèche sans arrêt peu révélé un animal anxieux, stressé et / ou angoissé. L'acte de léchouiller calme, rassure et finalement apaise les craintes. Dans ce cas présent, la seule façon de résoudre le problème de léchage consiste à identifier à quel moment l'animal s'est mis à se lécher les pattes de façon excessive ? Les causes peuvent être multiples et surtout pas forcément évidentes, d'où l'intérêt de se poser les bonnes questions, ce qu'on a vu précédemment. Dans le cas d'un chien qui vient d'être adopté, nous vous recommandons de vous renseigner sur l'état de santé de l'animal avant l'adoption, en prenant en compte qu'un changement de famille peut également être une source d'angoisse suffisamment forte pour conduire au trouble du comportement.

Dans certains cas, les léchages compulsifs se résorbent d'eux même en identifiant la source du problème et en y remédiant. Prenons par exemple un animal dont le maître change ses horaires de travail - pour travailler plus longtemps. Les sorties se font rare et finalement n'existent que pour les besoins vitaux de l'animal. Conséquence, certains chiens détruiront dans la maison, d'autres vont pleurer, aboyer d'autres encore vont s'mutiler, en commençant par se lécher jusqu'à s'arracher les poils et se grignoter à sang. Bon, il faut un certain laps de temps avant d'en arriver là, mais cette situation est tout à fait possible. Dans un cas comme celui-ci, la solution consiste à rétablir une harmonie entre le maître et son chien et réinstaurer des sorties plus adaptées aux deux protagonistes.

D'autres contextes peuvent s'avérer plus délicate à gérer. C'est le cas par exemple lorsqu'un enfant ou un autre chien arrive à la maison. Dans ces moments-là, l'attention est souvent portée sur le nouveau venu, et les événements sont tels que le temps passé avec son compagnon à quatre pattes s'amoindrit, surtout lorsqu'il s'agit d'un nourrisson ( augmentation de la fatigue = baisse de la fréquence des sorties baisse du temps d'attention ). Conséquence, le chien se sent négligé, abandonné et développe un comportement inapproprié. Certains seront agressifs avec le nouveau venu, d'autres vont prendre sur eux et là encore le léchage compulsif l'emporte. Ici, c'est en s'accordant du temps avec l'animal que l'on parviendra à dénouer la situation.

Enfin, certains événements sont indépendants du bon-vouloir du maître. Lorsqu'il y a un décès ( d'un compagnon de jeu, ou de l'ancien maître), l'animal se met alors en deuil. Qu'on le croit ou non, le deuil touche aussi les chiens, et nombreux sont ceux qui se renferment sur eux-mêmes, développent des crises de léchage, ou dans les cas les plus extrêmes, se laissent mourir (si c'est le maître qui est décédé). Dans ces conditions, difficiles de pouvoir apporter une solution adéquate, car seul le temps permettra de panser la douleur. Toutefois, il est possible d'aider l'animal à se sentir mieux, en utilisant des fleurs de bach (Rescue) et en lui témoignant présence et affection. Lorsqu'il s'agit de la perte d'un compagnon de jeu, l'adoption d'un nouveau compagnon peut également aider à résoudre le problème.

À noter que d'autres circonstances peuvent amener au léchouillage comme un déménagement, un cas de maltraitance. Globalement, un changement dans le mode de vie de l'animal, même minime, peut être responsable de ce genre de désagrément. Attention cependant, à ne pas chercher à consoler l'animal en le cajolant, ce serait une erreur qui aboutira à l'aggravation de l'état mental du chien. Il vaut mieux préférer, l'encourager, faire des sorties, des activités ludiques et / ou sportives, rencontrer d'autres chiens, le féliciter lorsqu'il fait bien.

Mon chien angoissé se lèche les pattes
Un chien angoissé, stressé, anxieux peut se lécher les pattes pour s'apaiser

Le léchage lié à l'accident

De retour du ballade, Medor s'allonge paisiblement sur son sofa et entreprend se toilette. Mais voilà qu'aujourd'hui, il s'éternise sur ses pattes. La première des réactions que se doit d'avoir le maître et d'observer la patte en question. Attention également à se méfier, car si Médor est noir et que les coussinets sont noirs, il est difficile d'y voir quelque chose. C'est donc muni d'une petite lampe que le maître doit commencer ses recherches. On regarde d'abord l'extérieur de la patte dans son ensemble, parfois un caillou saute aux yeux. Les griffes sont-elles en bon état ? Les couper / limer dans le cas contraire. Ensuite, bougez délicatement les doigts, sont-ils douloureux ? Si oui, une consultation chez le vétérinaire s'impose, il y a peut-être une fracture.

S'il n'y a rien, on continue en scrutant chaque coussinet, un à un, pour ne rien laisser au hasard. Enfin si toujours rien, on écarte délicatement les coussinets pour s'assurer que rien n'est coincé ou enfoncé au centre. Bien souvent, il s'agit d'un petit caillou qui est venu s'y loger, ou d'une petite éraflure, que le chien s'est faite sur l'un des coussinets, en courant. Mais il est important de prendre le temps de regarder la patte, car une simple petite éraflure peut finir en infection. Si la plaie n'est pas trop importante, un petit coup de bétadine, un pansement et le lendemain tout revient à la normal.

Si vous ne voyez rien et que l'animal continue éperdument à se lécher la patte, appeler votre chien et observer son attitude. S'il vient tout joyeux, a priori, ce serait une fausse alerte, à garder à l'œil tout de même, car on n'est jamais sur de rien. En revanche, si votre chien marche en gardant la patte en l'air, il y a de très fortes chances que vous soyez passé à côté de quelque chose. Il vaut mieux dans ce cas recommencer et le cas échéant consulter un spécialiste qui vous expliquerait pourquoi votre chien boite ou consultez notre article dédié dans la rubrique Santé ! Parfois, il n'y a rien à apparence, et l'animal se lèche pour tenter de soulager une douleur plus profonde.

Le léchage lié à la maladie

C'est sans doute le point le plus important, mais aussi le plus rare (hormis les puces) qui pousse le chien à se lécher continuellement les pattes. C'est le point le plus important, car il est très difficile d'établir un réel diagnostic sans passer par des recherches, même pour un vétérinaire ayant l'animal sous les yeux. Ceci parce que le vétérinaire à besoin d'élément de réponse (comme celle des questions citées plus ) pour pouvoir s'orienter vers telle ou telle maladie. Il a besoin de faire des examens, et lorsqu'il parvient à cibler, tous les traitements ne suffisent pas à venir à bout, ou n'agissent que temporairement. Sans compter que l'efficacité maximum peut être remise en question en fonction du lieu et du mode de vie de l'animal. Les maîtres, et c'est compréhensible, qui ne supportent plus de voir leur chien se lécher, se grignoter et/ou s'arracher les poils, vont incriminer leur vétérinaire, parce qu'une semaine après le chien continue encore et encore à se lécher.

Pourtant, il faut prendre en compte quelques éléments, si par exemple, le chien commence à se lécher à cause d'une allergie, il faut pouvoir déterminer quel est l'allergène responsable de cette allergie (et parfois ça prend du temps) . Ensuite, il faut trouver un traitement qui soit adapté à votre animal, car l'un va fonctionner tandis qu'un autre sera complètement inefficace. Il faut que le temps que le traitement fasse son effet, et enfin si ça marche, il peut y avoir une période de doute ; notamment au moment de la repousse du poil où celui-ci va gratter le chien (et donc le pousser à se lécher une nouvelle fois). Pendant tout ce temps, il faut rester calme, patient, garder le même mode de vie et surtout surtout empêcher l'animal de continuer à se lécher.

Parmi les maladies les plus connues, il y a l'allergie(aux puces, au pollen, à la protéine...) que nous connaissons tous et savons la difficulté à guérir. Les kystes interdigitaux dont encore beaucoup de mal a évaluer l'origine. Cela ressemble à des ampoules, parfois infectées, situées entre les orteils. Le chien boite et la zone reste assez difficile à soigner. Certaines maladies des coussinets, tumeurs ou cancer et autres nombreuses pododermatites peuvent également être responsables du léchage du chien, et malheureusement seul un vétérinaire pourra aider l'animal à se sentir mieux.

Enfin, ce n'est pas une maladie, mais n'oublions surtout pas les puces et les tiques qui sont les ennemies numéro 1, qui vont entraîner léchage, mordillage, grignotage, mais dans un cas comme celui-ci, l'arrachage de poil se situe dans les zones les plus touffues (cou, arrière train, aine). Un bon lavage, un bon brossage, un bon anti puce et ça repart !

Des puces sur les pattes d'un chien
Les puces sont aussi responsables du léchage du chien, qui lui entraîne la perte de poil

Quelques astuces pour stopper le léchage

Lorsque le chien commence à se lécher, des plaques rouges apparaissent, avec parfois des petites plaies. Le poil change de couleur et prend une teinte rouille avant de tomber et laisser apparaitre une zone complètement souillé et irrité. À ce stade, il devient urgent de faire quelque chose ! Ainsi, pour empêcher un chien de continuer à se lécher, rien de tel qu'une bonne collerette. Si vous n'en avez pas sous la main et que l'animal doit impérativement stopper, il est possible de lui mettre temporairement une muselière, ou encore d'habiller son chien avec une chaussette. Si le léchage est lié à la maladie, seul un traitement adapté pourra permettre de sauver le poil.

Il existe des petites astuces naturelles destinées à renforcer le poil (et non pas empêcher l'animal de lécher), comme un cuillère à café d'huile de colza (ou de saumon, ou de noix, ou d 'avocat) dans la gamelle du chien. L'œuf peut également être un bon fortifiant, ainsi que la levure de bière, très riche en vitamine et minéraux. Mais attentions à toutes ces petites astuces, elles sont naturelles oui, mais certaines d'entres elles sont peut-être à l'origine d'une allergie.

Enfin, pour tout ce qui est léchouille lié à un stress ou une angoisse trop important, il existe des plantes qui bien combiné peuvent fournir un bon traitement totalement naturelle et inoffensif sur l'animal. Comme l'homéopathie, l'aromathérapie, mais également les fleurs de bach adaptés aux symptômes du chien.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les élans sexuels de votre chien, comment les corriger?
Les élans sexuels de votre chien, comment les corriger?
Venir à bout des creusements de votre chien dans le jardin
Venir à bout des creusements de votre chien dans le jardin
Mon chien vole les poubelles / la nourriture, que faire?
Mon chien vole les poubelles / la nourriture, que faire?
Mon chien s'excite avant de sortir
Mon chien s'excite avant de sortir
Mon chien saute sans arrêt, que faire?
Mon chien saute sans arrêt, que faire?
Pourquoi mon chien tourne en rond avant de faire caca ?
Pourquoi mon chien tourne en rond avant de faire caca ?
Empêcher mon chien de monter sur le canapé
Empêcher mon chien de monter sur le canapé
Les inclassables trouble du comportement Pourquoi mon chien se lèche les pattes sans arrêt ?
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies