Accueil > Guide du chien > Mon chien perd ses poils !

Mon chien perd ses poils

« Mon chien perd ses poils ! Il y en a tellement que je pourrais en faire un pull ! » C'est souvent ce que l'on entend lors des mues de poils. Mais lorsque ses pertes de poils durent toute l'année ? Quoi de plus désagréable que de devoir passer l'aspirateur tous les jours pour ramasser ses moumoutes de poils qui traînent partout ! Qu'est-ce qui peut causer ces chutes de poils? Comment faire pour les éviter ou du moins les stabiliser? Quelles sont les astuces naturelles qui fortifient le poils?

Les périodes de mues

Votre chien perd ses poils en période de mue? Ne vous inquiétez pas, il s'agit d'un processus normal. En effet, en automne le chien change de poil pour se fabriquer un poil plus épais, plus dense pour se protéger du froid. Au printemps, on assiste à une nouvelle période de mue mais cette fois-ci pour se débarrasser du poil dense et faire un beau poil d'été. Durant ces deux périodes, la solution la plus efficace n'est ni plus ni moins le brossage journalier du chien ou le rasage dans les cas les plus extrêmes. En le brossant quotidiennement, vous éviterez aux poils de tomber au sol et de devoir les ramasser derrière, mais vous contribuerez également à empêcher la formation de nœud beaucoup plus importants lors de ces périodes. Il existe également quelques astuces naturelles permettant de rendre le poil plus brillant, plus fort.

En revanche, la perte de poils, en grosse quantité, tout au long de l'année n'est pas normale. Les raisons peuvent être multiple, banal ou grave. Nul ne le sait réellement à part le maître qui peut avoir sa petite idée et bien entendu le vétérinaire. Une visite rapide s'impose chez ce derniers lorsque le chien perd subitement ses poils, par paquet. Ceci peut être dû à une réaction aux puces, une réaction allergique ou une maladie.

Le mode de vie

Une perte de poils trop conséquente tout au long de l'année peut s'expliquer par son mode de vie. En effet, si on remonte un temps soit peut dans les origines de n'importe quelle race de chien, vous constaterez alors que ces animaux étaient destinés à s'occuper soit de conduire et diriger les troupeaux, soit garder et surveiller les locaux habitables ou non, ou encore défendre son territoire. Quoi qu'il en soit, l'animal vivait dehors par tout les temps. Son poil, pendant des milliers d'année a suivi un processus de vie normal: en hiver il fait froid, on augmente l'épaisseur du poils pour permettre de mieux supporter les grands froids et l'humidité. Et inversement en été. Le poils n'est pas là que pour faire beau, il a une véritable fonction sur notre compagnon favori, entre autre le protéger du froid, mais aussi de la pluie, des UV, des éraflures....

Vous constaterez par ailleurs qu'en fonction de son origine de vie la densité du poils varie également. Les chiens issus d'Afrique n'ont généralement pas ou très peu de poils comparé à ceux des montagnes ou du Nord. Tout ceci pour en venir à dire qu'aujourd'hui on trouve des chiens Nordiques dans les pays chauds, des chiens d'Afrique dans les pays plus froid (même en France) et qu'en plus de tout ça, nos chères animaux, ne vivent plus autant dehors qu'avant ! Ils bénéficient d'un foyer chauffé ou climatisé. Ils ne sont donc plus soumis aux variations des températures...Mais pourtant, le poil lui continue de faire ses mues, comme il l'a fait pendant des milliers d'années !

Le problème, à ce niveau-là, c'est qu'étant donné que les chiens ne sont plus soumis à des variations climatiques, et qu'ils ne sont plus autant dehors qu'avant, le poils fait ses mues, mais au final donne l'impression de muer toute l'année puisque le chien n'a jamais le poils qu'il faut. L'hiver il fait 20 degrés au lieu d'avoir des températures fraîches voir négatives, et l'été il fait 20 degré au lieu d'avoir des 35 degrés voir plus. Résultat, les poils de votre chien sont complètement chamboulés et donnent l'impression de tomber 365 jours par an.
Si vous pensez que votre chien perd ses poils toute l'année à cause de son mode de vie, la seule solution envisageable consisterais à mettre le chien plus souvent dehors, de manière à recréer au mieux les conditions de vie optimale. A défaut, une visite chez le toiletteur deux fois par an s'impose sinon un brossage régulier reste la meilleur arme. Il n'y a pas de recette miracle pour un chien qui devrait vivre sous la neige et qui débarque sur la plage si ce n'est le toilettage. Il aura chaud toute l'année et perdra ses poils toute l'année.

Astuce contre les chute de poil : le brossage
Le brossage du chien est la meilleur solution contre les chutes de poils. Photo comedy_nose

L'hygiène de vie

L'hygiène de vie chez les chiens est aussi très importante. Un chien qui n'est jamais brossé, jamais lavé perdra ses poils en permanence en plus d'être sale et de sentir mauvais. Si votre chien vit dans ces conditions et qu'il perd ses poils, la première étape consiste à le brosser longuement pour éliminer une grosse partie des poils morts en insistant sur les zones plus touffu (fesses, cou, aine) puis de lui donner un bon bain (ne pas utiliser de shampoing lavage à sec) et enfin de commencer à le brosser régulièrement, une fois par jour avec du matériel adapté. Attention, un shampoing de mauvaise qualité peut déclencher des irritations, un mauvais rinçage laissera une couche de pellicule, ou un film blanc. Il est donc impératif de faire les choses entièrement et correctement jusqu'au bout. Par ailleurs, il est recommandé de laver son chien une fois par mois ou une fois tous les deux mois. Dans la réalité, avec un shampoing de grande qualité suivi d'une crème de rinçage haut de gamme,(ex: Khara, Anju Beauté, Ladybel..) le lavage peut être plus fréquent, mais il est déconseillé de le laver trop souvent avec des shampoings issus des supermarchés qui sont trop agressif pour le poil et ont tendance a lui enlever sa protection naturelle.

Une mauvaise hygiène de vie associé à manque d'activité extérieur sont les deux causes les plus courante des perte de poils. Un chien qui ne sort presque pas et qui n'est pas brossé régulièrement vous donnera l'impression de perdre ses poils toute l'année. Pourtant il suffit un bon lavage par mois et de le brosser 5min par jour pour se rendre compte d'un changement radical. Outre le fait d'avoir un chien plein de vie qui sent bon, il aura un poil plus brillant, plus doux, plus fort et donc autant de poils qui ne tomberont pas.

Le psychisme

Le psychisme de votre chien peut également créer un perte de poil. Votre chien est-il anxieux, angoissé? Passe-t-il son temps à se gratter, se lécher? Ces comportements compulsifs sont généralement signe d'un stress intense chez l'animal et les chutes de poils peuvent s'accompagner de plaque rouge, d'une peau irrité, à vif voir éraflé. Il est impératif de commencer par empêcher le chien de se gratter ou de se lécher en lui mettant un bandage, un T-Shirt ou une collerette. Ensuite, il vous faudra trouver l'origine de ses angoisses. L'arrivée d'un nouveau-né, d'un autre chien? Un déménagement, un changement d'horaire de travail? Peut-être se sent-il ignoré? Abandonné? Peut-être a-t-il subit un traumatisme? A-t-il eu un accident ? Il faut chercher à partir de quand le chien à commencer à développer ces comportements compulsifs et essayer de faire la relation un avec événement qui aurait pu le perturber. En attendant, il existe des solutions naturelles homéopathique qui sont les Fleur de Bach qui peuvent aider le chien à se sentir mieux dans ses pattes, à gérer son stress, canaliser ses angoisses.

Les parasites

Un chien qui se gratte en permanence peut avoir des puces. En général les puces en elle-mêmes ne provoque pas la chute de poils, sauf lorsque le chien se gratte. En réalité, se sont les allergies aux puces qui vont engendrer une dépilation. Il suffit d'une seul puce qui pique à un endroit précis pour que le chien passe son temps à s'y gratter. Les poils vont tomber tout seul. Ce phénomène peut être inquiétant parce que plus l'animal va se gratter plus les poils sont partir en créant ainsi des plaques sans poils. Si vous tirez vous-même sur les poils vous constaterez également qu'il est possible de les enlevé à la main.

Seul l'antipuce peut venir à bout de ce problème. En élimant les puces responsables de l'allergie et surtout en trouvant un moyen pour empêcher le chien de se gratter. Bander la zone, mettre un t-shirt ou encore avec une collerette. Il aura envie de se démanger mais plus il continuera à se gratter et plus la zone dépilée va s’agrandir. Le rétablissement sera visible en une quinzaine de jour. Le temps que les poils repoussent. Attention toutefois, si votre chien est allergique aux puces, veillez aussi à éliminer les puces de la maison. Car éradiquer celles qui sont sur votre chien n'est pas suffisant. Il faut traiter les deux en même temps.

Attention, d'autres parasites tel que les tiques, les poux peuvent également entraîner du grattage et la chute de poils.

Les allergies

Si votre chien perd ses poils et que vous êtes absolument certain qu'il ne s'agit d'un problème lié aux mode de vie ou à l'hygiène de vie, ni du psychisme ou des parasites, alors il est possible que cela soit dû à une allergie ou une maladie. Il existe plusieurs type d'allergie pouvant entraîner la chute de poils.

  • Les allergies de contact : elle nécessite un contact prolongé avec l'allergène en question ( caoutchouc, lessive ..). Le chien se gratte principalement dans la zone touché par cet allergène. Toutefois les allergies de ce type chez les chiens sont très rare.
  • Les allergies alimentaires : elles peuvent être liées à l’absorption d'un nutriment ou d'un additif en particulier. Elle provoque également le grattage et les chutes de poils surtout localisé au niveau des pattes et du visage (autour des lèvres). Pour y remédier, il faut passer par ce que l'on appelle le régime d'éviction, qui consiste à ne donner à manger au chien que ce qu'il n'avait jamais mangé jusqu'alors. Il existe des croquettes adaptés dans le commerce, mais assez onéreuse pour faire des test. En cas de doute, une visite chez le vétérinaire s'impose.
  • L'atopie : C'est une allergie à plusieurs substance allergènes provenant de l'environnement. Il s'agit généralement d'une prédisposition génétique qui concerne entre 3 et 15% des chiens, les Dalmatiens, Labrador et Fox Terrier étant les plus touchés. Elle apparaît par grattage, provoquant des plaques rouges, des chutes de poils et une dépilation de la zone touché. La aussi une visite chez le vétérinaire est recommandé. En attendant, vous pouvez empêcher le chien de se gratter avec un t-shirt, une collerette ou un bandage, et le soulager avec des compléments en acides gras essentiels (ex: Megaderm)

Le poil, c'est l'élégance du chien
Le poil, c'est l'élégance du chien, il faut en prendre soin. C'est aussi à travers lui que l'on peut savoir si un chien est en bonne santé. Photo miranda.granche

Les maladies

Ils existent également des maladies à l'origine de chute de poils (alopécie). En cas de doute, nous vous recommandons vivement de prendre rendez-vous auprès de votre vétérinaire habituel.

  • La leishmaniose : elle concerne surtout les zones du sud-est de la France, mais pourrait bien concerné la France entière dans les années à venir. La leishmaniose est transmise par l’intermédiaire de piqûre de mouche, moustique et taon et provoque un amaigrissement progressif, un allongement anormal des griffes, saignements du nez, des troubles oculaires, des lésions cutanées ulcérant surtout au niveau de la truffe, des oreilles et des coussinets, ainsi qu'une chute de poil accompagné de pellicule. Depuis mai 2011, il existe un vaccin contre la leishmaniose.
  • La gale du corps : Attention, la gale du corps est transmissible à l'Homme. Elle est dû à la multiplication d'un acarien appelé Sarcopte scabiei dans l'épaisseur de la peau et s'attrape par l'intermédiaire d'un autre chien contaminé (rare) ou d'un renard ( 90% des renards ont la gale). Elle provoque des démangeaisons intenses, des petites boutons voir des plaies et surtout des chutes de poils intense localisé sur les coudes, le poitrails, les aines, les visages (oreille, tour des yeux), les pattes, les flancs...En somme presque tout le corps de l'animal sauf le dos qui lui est touché en dernier. La gale non soigné entraîne un amaigrissement, le gonflement des ganglions et fini souvent par la mort de l'animal. Un traitement existe, mais il est long, et très lourd (compter 1 mois). Consiste à isoler le chien dans une pièce désinfecté tout les jours, et lui donné des bains antiseptique, antiparasitaire. Une visite chez le vétérinaire s'impose pour bénéficier de produits adapté à l'intensité de la contamination.
  • La teigne : C'est une maladie contagieuse qui est causé par un champignon qui attaque et se développe sur la peau du chien. La teigne se reconnaît principalement car elle laisse derrière elle trous rond sur le pelage du chien ou des marques au niveau des griffes. Il s'y forme d'abord une croûte, puis cette dernière tombe mettant à nue la peau de l'animal car le poils est fragilisé par le champignon donnant l'impression d'être rasé. Il existe également un traitement là aussi long et nécessite la plupart du temps une tonte complète de l'animal ainsi que la désinfection de l'ensemble de l'habitat du chien (contagieuse à l'homme). Une lotion adapté au champignon vous sera prescrit et si nécessaire des comprimés.
  • La démodécie : Elle ressemble beaucoup à la gale du corps mais n'a rien à voir car il ne s'agit pas du meme acariens responsable de la maladie, de plus contrairement à la gale, elle n'est pas contagieuse à l'Homme. On la reconnaître par des pertes de poils circonscrites ou étendues. On observe deux types de démodecie, la sèche qui ne provoque pas de démangeaison et dont le chien traité guérira dans 90% des cas, et la démodécie suppuré appelé également pyodémodécie, qui est une forme plus grave de la démodécie puisqu'elle entraîne avec elle une infection cutanée par des staphylocoque sur la zone concerné. La peau suinte et se recouvre de croûte, elle provoque des démangeaisons et une augmentation des couches de la cornée de l'épiderme. Dans ce cas, il arrive que la maladie atteigne l'état de santé général de l'animal, celui-ci est alors abattu, amaigri, déshydraté et peut provoquer la mort de l'animal. Il existe un traitement adapté par comprimé ou par bain d'acaricide, c'est un traitement long et lourd pouvant durer de plusieurs semaines à plusieurs mois.
  • La pyodermite : elle provient des suites d'un comportement compulsif à gratter, souiller, lécher une zone en particulier. Elle provoque la chute de poil, et l’apparition d'une plaque rouge. Elle se soigne très bien à condition de faire attention à bien la traiter chaque jours car des bactéries opportunistes peuvent en profiter pour s'installer, faisant ainsi facilement dégénéré la pyodermite en une maladie de peau.

Ce ne sont pas les seules maladies pouvant entraîner la chute de poil, mais ce sont les plus connues. D'une manière générale, si vous constatez une chute de poil et un état abattu de votre chien, nous vous conseillons vivement de consulter votre vétérinaire.

Les astuces naturelles

Il existe plusieurs astuces naturelles pour renforcer le poils: le rendre plus beaux, plus fort, qui à défaut de ralentir la chute de poils peuvent les fortifier et les rendre moins cassant. Une petite cure ne fera jamais de mal:

  • La levure de bière : Très riche en vitamine du groupe B, minéraux(zinc, phosphore, magnésium), la levure de bière contribue à lutter efficacement contre les chutes de poils, en plus de les rendre plus beaux et brillants. De plus la levure de bière rend les chiens plus résistants aux infections, c'est donc un allié idéal contre les chutes de poils liés aux allergies et autres maladies. Ils semblerait également que la levure de bière saupoudré en paillette aide à repousser les puces. Peut être utilisé chez n'importe quel chien, même chez les femelles en gestation. A parsemer à chaque repas sans limite de temps.
  • Les graines de lins moulues : Grande teneur en Oméga3, les graines de lins sont recommandé pour leur efficacité contre la chute de poil. En revanche, elles doivent être impérativement moulues pour mettre une meilleurs digestion et donnée en quantité très modeste car elles contiennent également une substance toxique appelé Cyanide. Par ailleurs, elle ne doit pas être donnée avec de l'eau chaude qui contribuerait à libérer cette substance toxique. A manier avec précaution donc. D'autres compléments permettent de donner des Oméga3 sans danger.
  • Huile de foie de morrue : A déconseiller en grosse quantité car trop riche en vitamine A et D, elle reste cependant bénéfique pour la peau du chien à raison d'une cuillère à café par tranche de dix kilos par semaine pendant la période hivernal.
  • Huile de saumon : A donné en cure d'environ 1 mois, une cuillère à café par tranche de 10kg, l'huile de saumon est fortement recommandé pour fortifier la peau, les poils. Résultat rapide et visible surtout au travers des selle du chien.
  • Un jaune d'oeuf : a donner, cru, une fois par mois, avec la coquille. Attention à ne pas donner le jaune blanc qui lui n'est pas digeste et en plus rend inactif l'absorption de la vitamine B8. La coquille contient du calcium et est sans danger pour le chien. Toutefois a surveiller la première, le chien pourrait ne pas supporter l’œuf et le vomir. Dans d'autres cas, veillez à bien planquer vos œufs car les chiens en raffolent et tant mieux car riche et très bon pour le poil.
  • De l'huile de colza : 1 cuillère à café par tranche de 10kg par jour dans la gamelle du chien, l'huile de colza est un bon moyen d'apporter des oméga 3 naturellement à votre chien sans danger pour son organisme.

Partager sur Facebook Twitter Google+
Mise à jour: 2013-12-04Vues:13785

Ces articles peuvent vous intéresser

La première semaine à la maison du chien
Apprendre au chien l'ordre donne ou lâche
Agressivité territoriale du chien
Les présentations entre chiens