Shop Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

Mon chien perd ses poils

Le 2013-12-04 PAR Anva - 4 (392 votes)

Ramasser les moumoutes de poils au réveil, nettoyer puis passer l'aspirateur dans la matinée...et recommencer dans la journée parce que c'est comme si rien n'avait été fait ! Ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Eh oui, si votre chien perd ses poils vous savez de quoi je parle : ils nous mènent la vie dure ! Tellement que certaines personnes comme Marie-José, ont eu l'ingénieuse idée de récupérer ces touffes de poils pour confectionner des écharpes, des pulls ...

C'est l'enfer, je vais devoir vivre avec ces poils toute ma vie !
Pas de panique ! Un chien qui perd ses poils est normal, lorsqu'elles sont liées aux périodes de mues. Elles ne durent que quelques jours.

Et si mon chien perd ses poils toute l'année ??
Dans ce cas, les chutes de poils sont la conséquence d'un problème sous-jacent. Mais ne vous inquiétez pas ! Il suffit de cerner le problème pour trouver LA solution qui lui correspond. Et hop, fini les poils qui tombent sans arrêt !

Pour vous aider, nous allons voir ensemble, les différentes causes qui sont majoritairement liées :

  • Aux origines du chien
  • A son hygiène de vie
  • Ou encore à un traumatisme vécu

Il existe également des cas plus rares, que nous étudierons, comme :

  • L'allergie de peau
  • Les parasites
  • Ou encore la présence d'une maladie de poil / de peau.

Et, je tenterais de vous transmettre une solution adaptée à chaque problème avec en prime, quelques astuces naturelles pour limiter la perte de poils.

Touffe de poils après brossage
Ce magnifique spitz japonais a de quoi recouvrir deux loulous avec ses poils. Ces touffes de poils sont le résultat d'une demi-heure de brossage, pendant les périodes de mue

Le chien perd ses poils deux fois par an, c'est normal !

Deux fois par an, le poil se renouvelle :

  • En automne : il se fabrique un poils épais, dense pour mieux se protéger du froid
  • Au printemps : il quitte ses épaisseurs pour se faire un beau poil d'été

On appelle ça plus communément des périodes de mue. Et elle vont durer quelques jours, le temps que le nouveau pelage se mette en place

Comment faire pour limiter la perte de poil ?

Vous pouvez aider votre compagnon à se débarrasser de ses anciens poils en le brossant quotidiennement. Ainsi, vous allez recueillir les poils voués à tomber et favoriser un renouvellement plus rapide. Double avantage, les poils récoltés seront des poils en moins sur le sol !
Attention ! Dans ce cas précis, bannissez toutes les solutions miracles, parce qu'il n'y en a pas ! Le cycle du poil est ainsi, depuis des milliers d'années, et aucun produit n'y changera quoi que ce soit !

Le brossage du chien est votre meilleure arme pendant les périodes de mue ! Il n'existe aucun produit miracle qui empêche la chute de ces poils

En revanche, il est tout à fait possible de donner des fortifiants naturels, que je vous livre plus bas, destinés à rendre le poil plus robuste pendant cette transition.

Profitez-en également pour repérer quelques trucs pour enlever les poils de chien sur le tissu et autres support, car vous allez en avoir besoin ... Si, si !!

Cependant, la perte de poils, en grosse quantité, tout au long de l'année n'est pas normale. Elle démontre un dysfonctionnement quelque part, et c'est ce que nous allons voir ensemble

L'origine et le mode de vie font tomber les poils

Saviez-vous qu'en fonction de ses origines, votre compagnon peut perdre plus ou moins de poils ??
Aller, on va remonter un petit peu dans le passé pour comprendre tout ça.

Avant que vos loulous adorés dorlotent soigneusement en long, en large et en travers sur votre canapé favori, ils avaient pour mission de conduire, diriger et protéger les troupeaux ou de surveiller et défendre un territoire / un local tandis que d'autres allaient chasser des ours, des lions ...ça n'a pas l'air comme ça, n'est-ce pas ?

Il n'y avait pas de problème de perte de poils, en dehors des périodes de mue, puisque les chiens passaient leur vie dehors, été comme hiver. Vous l'avez compris, le cycle du poil est alors respecté,

  • En hiver : lorsque les températures chutent, le poil s'épaissit pour se protéger du gel, de l'humidité, du vent ...
  • En été : au moment des beaux jours, les moumoutes tombent et laissent place à un poil plus respirant, plus fin tout en protégeant l'animal des rayons UV
Les poils exercent alors pleinement leurs fonctions et restent solidement accrochés.

Le poil protège le chien pendant l'hiver
Super ! Grâce à mon poil, je peux jouer dans la neige sans craindre le froid !! Attention, ça glisse ... © Photo Soggydan Benenovitch
D'accord ! Ils étaient constamment dehors et alors ? Pourquoi les chiens d'aujourd'hui perdent leurs poils ?

Parce qu'ils sont assimilés peu à peu à des enfants de la famille, avec un panier, un coussin, parfois même des vêtements. Ils ne vivent plus 24h/24h dehors, et ont une activité physique beaucoup, beaucoup plus modérée qu'autrefois. Un chien pantouflard perdra beaucoup plus de poils que ceului qui passe son temps dehors à gambader, courir, jouer.

  • Parce qu'à la maison, les températures restent sensiblement les mêmes en toutes saisons : le cycle du poil est perturbé
  • Parce que les poils tombent dans le panier ou à proximité lorsqu'il se lèche / gratte, au lieu de tomber à l'extérieur
  • Parce que l'absence de mouvement ralenti les périodes de mue, qui vont donner l'impression de durer sur des mois !
Que faire ?

Il faut rééquilibré le cycle naturel du poil, en permettant à l'animal d'avoir une activité physique régulière.
Si votre chien perd ses poils par touffe, il vaut mieux commencer par un long et soigneux brossage pour retirer tous les poils morts. Prévoyez votre temps, car cela peut prendre une bonne heure voir plus selon la patience de votre loulou et l'état de sa fourrure. Si l'animal ne tient pas en place, il est possible d'envisager de vous y reprendre à plusieurs fois dans la journée - tant que la brosse ramène des poils, il faut continuer. Et terminer sur un shampoing pour les nourrir les pouillous. Une fois clean, il ne vous reste plus qu'à l'inciter à sortir le plus souvent possible

Redonner une activité physique extérieure à son chien, permet de limiter la perte de poil

Mon chien perd ses poils et pourtant il sort tous les jours ?

La perte de poil peut être liée à de nombreux facteurs comme l'hygiène de vie, un traumatisme, une maladie qu'il ne faut pas négligée. Pourtant, certains n'ont rien de tout ça et continuent de perdre leur poil toute l'année. Il faut savoir qu'il y a des races qui sont vouées aux chutes de poils et réputées pour ça. C'est le cas par exemple du Husky Sibérien,(croisé ou pure) qui, quoi qu'on fasse perdra toute sa vie des touffes de poils. La raison principale étant que l'animal est né et sélectionné près de l’Antarctique, là où ils devaient impérativement avoir un sous-poil épais toute l'année sous peine de mourir de froid. Or, en Europe, cette race de chien a tout simplement chaud, même en hiver ! C'est pourquoi les poils tombent constamment.

Vous êtes dans ce cas ? Deux solutions s'offrent à vous :

  • Brossez votre chien tous les deux à trois jours. Allez souriez, c'est l'occasion de pouponner votre loulou favori et de le faire tout beau, tout craquant !
  • L'emmener chez le toiletteur deux fois par an pour lui faire une tonte. Attention, demandez conseil à votre toiletteur, pour certains poils, la tonte est déconseillée.
Tondre les chiens qui perdent trop de poil peut être une solution efficace
Pour certains chiens, seule la tonte est efficace contre les pertes de poils ! © Photo Dennis Miyashiro
comparer gratuitement votre assurance
Comparateur d'assurance gratuit et sans engagement

Un chien propre = moins de poils par terre !

On pourrait penser qu'il n'est pas nécessaire de le préciser, et pourtant !

Un chien qui n'est jamais brossé, jamais lavé perdra ses poils en permanence en plus d'être sale et de sentir mauvais. C'est indéniable. Par contre, il n'est pas obligatoire de le laver tous les jours, et encore moins avec du shampoing. Un lavage à l'eau clair suffit, à condition qu'il ait une hygiène de vie irréprochable.

Parce que nos loulous vivent désormais avec nous, ils doivent pouvoir, eux aussi, bénéficier d'une hygiène de vie, c'est à dire un brossage tous les deux / trois jours et un lavage par mois.

Quel est le rapport entre les poils qui tombe et l'hygiène du chien ?

Comme je vous l'ai expliqué précédemment, les chiens qui vivent en intérieur sont susceptibles de faire plus de moumoutes de poils, par manque d'activité. Or si en plus il n'est pas brossé régulièrement, que va-t-il faire de son excédent de poils ? Le bain quant à lui, permet de retirer les résidus, désodorisé et nourrir en profondeur le poil. Si vous n'êtes pas fan des produits "chimiques", il existe des solutions naturelles contre les poils qui sentent mauvais.

Instaurer une hygiène de vie à raison d'un brossage tous les deux jours et un lavage par mois, aide à lutter plus facilement contre les chutes de poils

Mon chien ne supporte ni le brossage, ni le bain, que faire ?

Réunir courage et patience pour lui apprendre. Bien souvent ceux qui ne veulent pas "en entendre parler", sont des chiens qui soit ne savent pas ce que c'est, et ont peur des ustensiles, soit ont vécu une expérience négative lors d'un toilettage. Mais pas de panique, vous pouvez encore lui redonner confiance et lui apprendre à aimer le bain. Je vous livre également ici, des techniques pour un bon brossage, sans douleur .

Attention ! Ne tombez pas dans l'excès inverse !
Un chien ne doit être lavé qu'une fois par mois maximum, voir tous les deux mois, et de préférence avec un produit de grande qualité comme Khara, Anju Beauté ou Ladybel ! En effet, les lavages trop fréquents parasitent la protection naturelle des poils et irritent la peau du canidé. Si en plus vous utilisez un shampoing issu des supermarchés, vous prenez le risque d’abîmer ses poils. Il vaut mieux dans ce cas un bon lavage à l'eau clair (ou plusieurs) et un peu de bicarbonate de soude pour désodoriser le chien si nécessaire.

Un traumatisme peut aussi déclencher des pertes de poils

Si les pertes de poils sont soudaines (et non pas annuelle), alors il faut se demander si votre compagnon a subi un événement marquant récemment ?

Ces pertes de poils se font par plaques et sont localisées (en bout de queue, l'aine, le ventre, les pattes ..). Elle provoque des irritations de la peau qui est bien souvent irritée, à vif par endroit et éraflé.

Observez-le. Semble-t-il anxieux ? Triste ? Déprimé ? S'isole-t-il, pleure-t-il ? A-t-il un comportement compulsif comme se lécher continuellement les pattes ?

Si c'est le cas, alors il y a de grandes chances pour que ses pertes de poils soient liées à un événement traumatisant, dur à vivre, comme :

  • Le décès : d'un compagnon de jeu, ou de son maître
  • Un abandon, un changement de maître
  • Un changement de vie : déménagement, horaire de sortie décalé (ou moindre)
  • Une arrivée : la naissance d'un enfant, ou la présence d'un autre chien nouvellement installé ( plus jeune la plupart du temps)
  • Un accident douloureux, une maladie difficile à gérer, un handicape ( perte de la vue, de l'odorat, d'un membre...)
L'angoisse peut faire tomber les poils
Il y a des expressions qui ne trompent pas ! La tristesse peut aussi provoquer la perte de poils © Photo Long Quan Pham Tuong

Comment aider mon chien qui déprime ?

La dépression fera l'objet d'un prochain article, en attendant, si vous vous trouvez dans cette situation, vous devez dans un premier temps, empêcher l'animal de se gratter à sang voir de se mutiler. Recouvrir ses plaies au moyen d'un t-shirt, puis lui mettre une collerette.

Pour l'aider à surmonter ses angoisses, vous pouvez :
  • Lui administrer des fleurs de Bach adapté à son état émotionnel
  • Lui donner un antidépresseur type © Prozac - consulter votre vétérinaire
  • Être présent et le laisser respirer : certaines blessures mettent du temps à cicatriser
  • Essayer de l'inciter au jeu, lui redonner confiance en la vie / en l'homme

Et s'il était allergique à quelques choses ?

Ne vous laissez pas surprendre par les termes, même si cela semble complexe, un chien n'ayant jamais eu d'allergie peut subitement en déclencher une.

Une allergie qui déclencherait une perte de poil ???

Eh bien oui, c'est possible. Et surtout, il y en a beaucoup plus que ce que l'on croit. Certaines d'entres elles passent inaperçue, mais pas toute. La plus connue dans notre cas reste l'allergie aux piqûres de puce. Les puces, par leur présence, ne vont pas provoquer de chute de poil. Par contre, si l'une entre elle pique l'animal, il peut développer spontanément une allergie. Et tout s'enchaîne :

  • Le chien se gratte frénétiquement la zone piquée
  • Des plaques rouges apparaissent, ainsi qu'une dépilation
  • Les poils ne tiennent plus, on peut les enlever à la main par paquet !

Pas d’inquiétude ! Un bonne anti-puce est l'affaire est réglée ! ... Enfin pour la dépilosité. Pour les puces c'est autre chose, sachant qu'elles passent 90% du temps dans la maison, je vous suggère d'éradiquer toutes les puces de la maison

Les piqûres de puce entraînent un dé-pilosité localisée : les poils tombent tout seul ! Un bonne anti-puce est c'est fini !

Si les puces étaient les seules à causer des allergies, ce serait plus drôle .... mais ce n'est pas le cas ! Il existe d'autres allergies, beaucoup plus difficiles à cerner et qui peuvent être elles aussi responsablent de la chute de poils de votre loulou. Si vous êtes certain(e) qu'il n'y a pas de problème d'activité physique, d'hygiène, d'angoisse ou de puce, dans ce cas je vous suggère vivement de consulter un vétérinaire qui après examen de votre boule de poils, saura vous guider sur une allergie spécifique ou une maladie.

À titre indicatif, voici une liste non exhaustive d'allergie provoquant la perte de poil :

  • Les allergies de contact : elle nécessite un contact prolongé avec l'allergène en question ( caoutchouc, lessive ..). Le chien se gratte principalement dans la zone touchée par cet allergène. Toutefois les allergies de ce type sont très rares.
  • Les allergies alimentaires : elles peuvent être liées à l’absorption d'un nutriment ou d'un additif en particulier. Elle provoque également le grattage et les chutes de poils surtout localisés au niveau des pattes et du visage (autour des lèvres). Pour y remédier, il faut passer par ce que l'on appelle le régime d'éviction, qui consiste à ne donner à manger que ce qu'il n'avait jamais mangé jusqu'alors. Il existe des croquettes adaptées dans le commerce, mais assez onéreuses pour faire des tests. En cas de doute, une visite chez le vétérinaire s'impose.
  • L'atopie : C'est une allergie à plusieurs substances allergènes provenant de l'environnement. Il s'agit généralement d'une prédisposition génétique qui concerne entre 3 et 15% des chiens, les Dalmatiens, Labrador et Fox Terrier étant les plus touchés. Elle apparaît par grattage, provoquant des plaques rouges, des chutes de poils et une dépilation de la zone touchée. La aussi une visite chez le vétérinaire est recommandée. En attendant, vous pouvez l'empêcher de se gratter avec un t-shirt, une collerette ou un bandage, et le soulager avec des compléments en acides gras essentiels (ex: Megaderm)
Les maladies responsables de la perte de poils
Le poil de ce Dalmatien est clairsemé, dépilé par endroit, la peau irritée, l'animal se gratte et perd ses poils : il s'agit d'une dermatite atopique © Photo Maja Dumat

Un chien qui perd ses poils peut cacher une maladie

Ils existent également des maladies à l'origine de chute de poils (alopécie). En cas de doute, nous vous recommandons vivement de prendre rendez-vous auprès de votre vétérinaire habituel.

  • La leishmaniose : elle concerne surtout les zones du sud-est de la France, mais pourrait bien concerné la France entière dans les années à venir. La leishmaniose est transmise par l’intermédiaire de piqûre de mouche, moustique et taon et provoque un amaigrissement progressif, un allongement anormal des griffes, saignements du nez, des troubles oculaires, des lésions cutanées ulcérant surtout au niveau de la truffe, des oreilles et des coussinets, ainsi qu'une chute de poil accompagné de pellicule. Depuis mai 2011, il existe un vaccin contre la leishmaniose.
  • La gale du corps : Attention, la gale du corps est transmissible à l'Homme. Elle est due à la multiplication d'un acarien appelé Sarcopte scabiei dans l'épaisseur de la peau et s'attrape par l'intermédiaire d'un autre chien contaminé (rare) ou d'un renard ( 90% des renards ont la gale). Elle provoque des démangeaisons intenses, des petits boutons voir des plaies et surtout des chutes de poils intenses localisées sur les coudes, le poitrail, les aines, les visages (oreille, tour des yeux), les pattes, les flancs...En somme presque tout le corps de l'animal sauf le dos qui lui est touché en dernier. La gale non soignée entraîne un amaigrissement, le gonflement des ganglions et fini souvent par la mort de l'animal. Un traitement existe, mais il est long, et très lourd (compter 1 mois). Consiste à isoler le chien dans une pièce désinfectée tous les jours, et lui donner des bains antiseptiques, antiparasitaires. Une visite chez le vétérinaire s'impose pour bénéficier de produits adaptés à l'intensité de la contamination.
  • La teigne : C'est une maladie contagieuse qui est causé par un champignon qui attaque et se développe sur la peau du chien. La teigne se reconnaît principalement, car elle laisse derrière elle, des trous ronds sur le pelage du chien ou des marques au niveau des griffes. Il s'y forme d'abord une croûte, puis cette dernière tombe mettant à nue la peau de l'animal, car le poil est fragilisé par le champignon donnant l'impression d'être rasé. Il existe également un traitement là aussi long et nécessite la plupart du temps une tonte complète de l'animal ainsi que la désinfection de l'ensemble de l'habitat du chien (contagieuse à l'homme). Une lotion adaptée au champignon vous sera prescrite et si nécessaire des comprimés.
  • La démodécie : Elle ressemble beaucoup à la gale du corps, mais n'a rien à voir, car il ne s'agit pas du même acarien responsable de la maladie, de plus contrairement à la gale, elle n'est pas contagieuse à l'Homme. On la reconnaître par des pertes de poils circonscrites ou étendues. On observe deux types de démodecie, la sèche qui ne provoque pas de démangeaison et dont le chien traité guérira dans 90% des cas, et la démodécie suppuré appelé également pyodémodécie, qui est une forme plus grave de la démodécie puisqu'elle entraîne avec elle une infection cutanée par des staphylocoques sur la zone concernée. La peau suinte et se recouvre de croûte, elle provoque des démangeaisons et une augmentation des couches de la cornée de l'épiderme. Dans ce cas, il arrive que la maladie atteigne l'état de santé général de l'animal, celui-ci est alors abattu, amaigri, déshydraté et peut provoquer la mort de l'animal. Il existe un traitement adapté par comprimé ou par bain d'acaricide, c'est un traitement long et lourd pouvant durer de plusieurs semaines à plusieurs mois.
  • La pyodermite : elle provient des suites d'un comportement compulsif à gratter, souiller, lécher une zone en particulier. Elle provoque la chute de poil, et l’apparition d'une plaque rouge. Elle se soigne très bien à condition de faire attention à bien la traiter chaque jour, car des bactéries opportunistes peuvent en profiter pour s'installer, faisant ainsi facilement dégénérer la pyodermite en une maladie de peau.

Ce ne sont pas les seules maladies pouvant entraîner la chute de poil, mais ce sont les plus connues. D'une manière générale, si vous constatez une chute de poil et un état abattu, nous vous conseillons vivement de consulter votre vétérinaire.

Les astuces naturelles contre les chutes de poils

Il existe plusieurs astuces naturelles pour renforcer le poil: le rendre plus beaux, plus fort, qui à défaut de ralentir la chute de poils peuvent les fortifier et les rendre moins cassants. Une petite cure ne fera jamais de mal:

chien heureux
Et voilà, on oublie les poils pendant quelques instants et on fait de gros poutous à nos amis les wouwou © Photothepedrodm
  • La levure de bière : Très riche en vitamine du groupe B, minéraux(zinc, phosphore, magnésium), la levure de bière contribue à lutter efficacement contre les chutes de poils, en plus de les rendre plus beaux et brillants. De plus la levure de bière rend les chiens plus résistants aux infections, c'est donc un allié idéal contre les chutes de poils liés aux allergies et autres maladies. Il semblerait également que la levure de bière saupoudrée en paillette aide à repousser les puces. Peut être utilisé chez n'importe quel toutou, même chez les femelles en gestation. À parsemer à chaque repas sans limites de temps.
  • Les graines de lin moulues : Grande teneur en Oméga3, les graines de lin sont recommandées pour leur efficacité contre la chute de poil. En revanche, elles doivent être impérativement moulues pour mettre une meilleure digestion et donnée en quantité très modeste, car elles contiennent également une substance toxique appelée Cyanide. Par ailleurs, elle ne doit pas être donnée avec de l'eau chaude qui contribuerait à libérer cette substance toxique. À manier avec précaution donc. D'autres compléments permettent de donner des Oméga3 sans danger.
  • Huile de foie de morue : À déconseiller en grosse quantité, car trop riche en vitamine A et D, elle reste cependant bénéfique pour la peau du chien à raison d'une cuillère à café par tranche de dix kilos par semaine pendant la période hivernale.
  • Huile de saumon : À donné en cure d'environ 1 mois, une cuillère à café par tranche de 10kg, l'huile de saumon est fortement recommandée pour fortifier la peau, les poils. Résultat rapide et visible surtout au travers des selles du chien.
  • Un jaune d'oeuf : a donner, cru, une fois par mois, avec la coquille. Attention à ne pas donner le jaune blanc qui lui n'est pas digeste et en plus rend inactif l'absorption de la vitamine B8. La coquille contient du calcium et est sans danger pour l'animal'. Toutefois à surveiller la première heure, il pourrait ne pas supporter l’œuf et le vomir. Dans d'autres cas, veillez à bien planquer vos œufs, car lils en raffolent et tant mieux, car c'est riche et très bon pour le poil.
  • De l'huile de colza : 1 cuillère à café par tranche de 10kg par jour dans la gamelle, l'huile de colza est un bon moyen d'apporter des oméga 3 naturellement à votre chien sans danger pour son organisme.

Voilà, si votre chien perd ses poils j'espère que cet article vous aura été utile, pour vous aider à comprendre l'origine de cette chute anormale et les solutions adaptées.

Facebook Twitter Google+
+
Sante Les poils du chien - Dossier complet Mon chien perd ses poils !
CONNEXION
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus