Assurance Race Choisir
Education Trouble Sante
Naturel Défendre Jeux
Connexion Devenir membre

La parvovirose chez le chien

Généralité

Le 2012-11-10 PAR 4 (264 votes)

Il va encore falloir l'emmener chez le véto ? Connaissez-vous ces 5 solutions pour payer moins cher vos frais vétérinaire ?

Cette maladie est provoquée par un virus de petite taille, le parvovirus canin. Ce virus est extrêmement résistant dans le milieu extérieur. Il peut persister dans l’environnement pendant de longues périodes : des mois voire des années.
La maladie a été observée pour la première fois lors de l’épidémie des années 1970. Des milliers de chiens en sont morts avant qu’un vaccin ne soit disponible. A l’heure actuelle, bien que l’on n'observe plus de telles épidémies, la parvovirose reste une maladie fréquente chez les chiens non vaccinés. Régulièrement, des cas sont rencontrés par les vétérinaires. Il est donc vital que votre chien soit protégé contre cette maladie. Le parvovirus canin (ou CPV pour Canine Parvo Virus) est un virus très contagieux. A l’heure actuelle, en France, on rencontre deux types de parvovirus : CPV -2a et CPV -2b. Ce virus est transmis par contact nasal ou buccal avec des matières fécales infectées. En 3 ou 4 jours, même avant l’apparition de signes cliniques, le parvovirus peut passer dans les selles d’un chien infecté.
Le parvovirus canin affecte toutes les races canines domestiques, tout comme certains canidés sauvages.

comparer son assurance chien

Transmission

Tous les chiens non vaccinés, et surtout les jeunes chiots présentent un risque élevé de déclarer une parvovirose. Cette maladie peut provoquer une gastro-entérite très grave ou une myocardite chez le chien de tout âge, mais elle est beaucoup plus fréquente chez le chien de moins d'un an. La parvovirose est un vice rédhibitoire (délai de suspicion de 6 jours, délai d'action en rédhibition de 30 jours). Les principales sources d’infection sont les matières fécales des chiens infectés. Le parvovirus peut être transporté sur les vêtements, les semelles de chaussures ou le pelage des animaux avant d’être à l’origine de nouvelles contaminations.

Symtômes

La période d’incubation de la parvovirose est généralement voisine de 4 à 7 jours.Une parvovirose classique commence par un vomissement mousseux. Viennent ensuite les manifestation dysentériques : émission de selle gris-jaune qui, dans des cas plus grave, sont foncées, nauséabondes et hémorragiques. L'animal est en proie à des douleurs abdominales. Il refuse de s'alimenter mais souvent, il cherche à boire. Il est pris de vomissements, devient apathique et présente des signes de douleur. Dans les cas graves, il existe en outre une hyperthermie (fièvre) ou une hypothermie accompagnées d'une déshydratation importante. L'issue de cette maladie peut s'avérer fatale en l'espace de 24h à 48h. Tout dépend de la gravité du cas, de l'âge de l'animal et de son état immunitaire. Mais il arrive que le chien, grâce à un traitement adéquat, réussisse à se sortir de ce mauvais pas. Pour faire pencher la balance du bon côté, il importe d'emmener le plus vite possible le malade chez le vétérinaire, seul moyen de combattre cette maladie à temps.

 

Chez les animaux âgées de moins de 8 semaines, l'infection peut évoluer vers une forme cardiaque, insoupçonnée du maître, et entraîner un grossissement du cœur, des troubles cardiaques et circulatoires suivis d'une mort brutale. Cette maladie entraîne une mortalité élevée parmi les sujets jeunes. Les vomissements, la diarrhée et l'anorexie qu'elle provoque finissent par déshydrater l'animal, le rendant ainsi plus vulnérable aux complications bactériennes secondaires.

Traitement

Administration d'antiémétiques, d’anti diarrhéiques et d'antibiotiques par voie parentérale (injection). Quelquefois, le recours à des solutions glucosées telles que le soluté Ringer lactate par voie intraveineuse se révélera nécessaire.

Prévention

Après les ravages causé par la parvovirose dans les années 80, les laboratoire disposent aujourd'hui d'un vaccin efficace. C'est pourquoi il est important de s'assurer que son chien est vacciné dès son plus jeune âge. Ensuite, il faudra veiller à maintenir sa protection vaccinale à l'âge adulte. Il est important d’utiliser des vaccins qui protègent contre les deux types de virus ( CPV -2a et CPV -2b) et qui préviennent l’excrétion virale après infection. Le parvovirus étant très stable dans le milieu extérieur, tout animal qui excrète le virus contamine non seulement l’environnement mais est aussi indirectement à l’origine de la contamination d’autres animaux.
Si votre chien venait à mourir d'une parvovirose, attendez entre 3 et 4 mois avant d'en acquérir un autre, car le virus continue à vivre assez longtemps dans l'air.

Il va encore falloir l'emmener chez le vétérinaire ? Et si l'assurance coûtait moins cher ?

Renseignez-vous vite !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

La leptospirose :diagnostic, symptôme et traitement
La leptospirose :diagnostic, symptôme et traitement
La piroplasmose
La piroplasmose
La rage du chien : diagnostic, symptôme et traitement
La rage du chien : diagnostic, symptôme et traitement
La toux du chenil chez le chien
La toux du chenil chez le chien
La dirofilariose chez le chien
La dirofilariose chez le chien
La borréliose ou maladie de Lyme chez le chien
La borréliose ou maladie de Lyme chez le chien
La maladie de Carré chez le chien
La maladie de Carré chez le chien
La coccidiose chez le chien
La coccidiose chez le chien
Toutes les maladies contagieuses du chien La parvovirose chez le chien
CONNEXION
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et que des cookies soient utilisés afin de mesurer l'audience de notre site. J'accepte Paramétrer les cookies